NOUVELLES

Citoyenneté et Immigration Canada : une ex-employée est accusée de fraude

18/07/2014 04:30 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT
Perry Mastrovito via Getty Images

TORONTO - Une ancienne employée de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a été accusé d'abus de confiance, après avoir supposément aidé 22 personnes à obtenir frauduleusement des passeports canadiens à l'aide de faux noms et de fausses pièces d'identité, a annoncé vendredi la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Aline Zeitoune, une Torontoise âgée de 50 ans, travaillait pour Passeport Canada.

La femme, qui a été arrêtée jeudi, fait également face à 96 autres accusations, a précisé la GRC. Quatre des 22 personnes impliquées ont également été accusées de crimes liés à leurs passeports frauduleux.

Selon la GRC, l'enquête a débuté en mars 2013, lorsque la police a été contactée par des enquêteurs de CIC qui soupçonnaient l'un de leurs employés de traiter des demandes frauduleuses.

Un porte-parole de la GRC en Ontario, le sergent Richard Rollings, a expliqué que l'accusée aurait pu être motivée par des questions financières. L'enquête est cependant toujours en cours, et les motivations exactes doivent encore être déterminées, a-t-il poursuivi.

M. Rollings n'était pas en mesure de préciser si les 18 autres personnes impliquées dans cette affaire se trouvaient toujours au pays.

À elle seule, l'accusation d'abus de confiance peut entraîner une peine de prison allant jusqu'à cinq ans.

M. Zeitoune est présentement détenue et devait comparaître vendredi au palais de justice de Toronto.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le nouveau passeport canadien