NOUVELLES

Avion malaisien détruit : une "provocation insolite" de Kiev, affirme Fidel Castro

18/07/2014 10:29 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Le leader historique de la Révolution cubaine Fidel Castro a jugé vendredi que la destruction au-dessus de l'Ukraine d'un Boeing de la Malaysia constituait une "provocation insolite" du gouvernement ukrainien, alors que l'enquête sur l'accident ne fait que commencer.

"Cuba ne peut pas manquer d'exprimer son rejet de cet acte du gouvernement antirusse, antiukrainien et proimpérialiste" du président Petro Porochenko, écrit Fidel Castro dans un article intitulé "Provocation insolite" et publié par le quotidien du Parti communiste de Cuba, Granma.

Le Boeing 777 de la Malaysia, avec 298 personnes à son bord, a été apparemment abattu par un missile pendant qu'il volait "sur l'itinéraire sous contrôle du gouvernement belliciste du roi du chocolat, Petro Porochenko", assure Fidel Castro, qui aura 88 ans le 13 août et s'est retiré du pouvoir en 2006 pour raisons de santé.

Dans le même article, Fidel Castro constate que, "coïncidence avec le crime de la Malaysia, le Premier ministre d'Israël Benjamin Netanyahu, chef d'un Etat nucléaire, ordonnait à son armée d'envahir la Bande de Gaza où en quelques jours des centaines de Palestiniens, dont de nombreux enfants, sont morts".

"Le président des Etats-Unis (Barack Obama) a soutenu cette action, qualifiant ce crime répugnant d'acte de légitime défense", ajoute Fidel Castro.

"Obama ne soutient pas David contre Goliath, mais Goliath contre David", conclut le leader historique de la Révolution cubaine, dont les apparitions publiques sont de plus en plus rares.

cb-jhd/hdz/bds

PLUS:hp