NOUVELLES

Amazon lance un service d'abonnement illimité pour la liseuse Kindle

18/07/2014 04:12 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Amazon a lancé un nouveau service d'abonnement permettant un accès illimité à des milliers de livres électroniques et de livres audio pour 9,99 $ US par mois, dans le cadre de la plus récente tentative du géant de la vente en ligne d'attirer plus d'utilisateurs.

Le plus grand site de vente en ligne des États-Unis a indiqué vendredi que ce service, intitulé Kindle Unlimited, donnera aux utilisateurs la capacité de lire autant de livres qu'ils le veulent à partir d'un catalogue de plus de 600 000 titres. Ils pourront également choisir parmi des milliers de livres audio.

Amazon offre une période d'essai de 30 jours pour essayer le nouveau service. Il s'agit d'une tactique divergeant des plus récentes tentatives commerciales d'Amazon, qui se concentraient sur l'ajout de services à son programme de loyauté Prime. Mais Kindle Unlimited est offert à quiconque possède une liseuse électronique Kindle ou l'application mobile du même nom.

Les Américains s'intéressent de plus en plus aux livres électroniques. Aux États-Unis, 79 millions de personnes utiliseront des liseuses électroniques en 2014, une hausse de près de 9 pour cent par rapport aux 72 millions de 2013, selon eMarketer. Les consommateurs âgés de 45 à 54 ans seront les plus grands lecteurs de livrels cette année.

Cette nouvelle démarche d'Amazon survient alors que l'entreprise traverse une période difficile dans sa relation avec plusieurs éditeurs, en raison d'un affrontement public avec Hachette à propos du prix des livres numériques. Amazon ne dévoilera pas les détails des ententes conclues avec les éditeurs concernés par le service Kindle Unlimited.

Quelques grands noms ne participent d'ailleurs pas à l'aventure. Hachette, HarperCollins et Simon and Schuster ont confirmé qu'ils ne collaboraient pas au nouveau service, tandis que Penguin Random House n'a pas voulu commenter. Quant à Macmillan, l'éditeur n'a pas répondu à une demande de commentaire.

Selon l'analyste James McQuivey, de la firme Forrester Research, même si certains grands éditeurs ne sont pas impliqués, ce service est nécessaire pour Amazon. «Les gens préfèrent un accès avec abonnement aux contenus numériques», a-t-il dit, en invoquant le service de musique Spotify et le diffuseur de contenu vidéo Netflix comme exemples.

«Quelqu'un va finir par comprendre comment développer une marque autour des livres par abonnement et forcer les éditeurs à participer, et Amazon ne peut se permettre de ne pas être cette entreprise.»

De tels services existent cependant déjà: Scribd offre un forfait à 8,99 $ US par mois pour accéder à 400 000 livres, contre 500 000 livres à 9,99 $ US chez Oyster. Ces deux entreprises offrent les titres de HarperCollins.

PLUS:pc