NOUVELLES

Accident d'un autocar du Québec aux États-Unis: une adolescente perd la vie

18/07/2014 10:34 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Une adolescente âgée de 14 ans de Lévis a perdu la vie dans un accident de la route impliquant un autocar bondé de Québécois, vendredi matin, près de North Hudson, dans l'État de New York. Plusieurs autres personnes ont été blessées.

L'autocar à destination de New York, à bord duquel prenaient place 55 passagers, a fait plusieurs tonneaux sur l'autoroute 87 avant de s'abîmer dans le terre-plein central.

La victime, identifiée par les autorités policières new-yorkaises comme étant Chelssy Mercier, a été partiellement éjectée du véhicule lors de l'impact et s'est retrouvée piégée sous l'autocar, a précisé le major Richard Smith, de la police de l'État de New York.

Des témoins de la scène et des policiers sont intervenus pour lui porter assistance. L'autocar a été soulevé à l'aide d'un cric et des secouristes ont tenté des manoeuvres de réanimation, mais en vain. L'adolescente, qui voyageait en compagnie de sa mère, a succombé à ses blessures.

En début de soirée vendredi, une connaissance de la jeune fille a créé une page Facebook intitulée «R.I.P. Chelssy Mercier» qui, en moins de trois heures, avait attiré plus de 180 amis et de nombreux messages d'amour et de sympathie.

Cette connaissance, qui est demeurée anonyme, a confirmé que Chelssy était originaire de Lévis, précisant qu'elle fréquentait l'école secondaire Marcelle-Mallet, un établissement privé.

«Repose en paix ma belle. Tu étais magnifique, ravissante, jolie, drôle, et tout. Tu va nous manquer ma belle. R.I.P Chelssy Mercier», a entre autres écrit cette connaissance.

«Repose en paix ptite ange veille sur ta famille et tes amies... xxx», a écrit une autre amie de la victime.

Tous les passagers ont été transportés dans des centres hospitaliers de la région, où leur état de santé a été évalué.

Trois d'entre eux ont été grièvement blessés, une dizaine d'autres souffrent de blessures et 41 s'en sont tirés avec des égratignures, a précisé la coordonnatrice des services médicaux d'urgence du comté d'Essex, Patty Bashaw.

L'autocar avait cueilli des passagers à Québec, Trois-Rivières et Longueuil au petit matin, vendredi, avant de mettre le cap sur New York pour le week-end. L'accident est survenu vers 7 h 30.

Un autre autocar a été dépêché au sud de la frontière pour aller chercher les passagers et les rapatrier au Québec si leur état de santé le permet, a indiqué le voyagiste JaimonVoyage.com, organisateur de l'escapade à New York.

L'autocar en question doit revenir au pays dès ce vendredi soir, une fois que les passagers qui sont en mesure d'effectuer le voyage auront été réunis.

«Nous sommes à rassembler tous les clients aptes au retour ce (vendredi) soir en un lieu de prise en charge commun. Notons que des passagers ont été soignés jusqu'à deux heures trente minutes du lieu de l'accident», a indiqué par voie de communiqué Georges Morissette, président d'Autobus Fleur de Lys, propriétaire de l'autocar qui a été nolisé par JaimonVoyage.com.

«L'objectif est de ramener les passagers indemnes à un centre de ralliement pour les faire monter à bord d'un autocar pour le retour au Québec», a précisé M. Morissette.

De son côté, le gouvernement du Québec a mis sur pied une cellule d'intervention.

Deux agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont été dépêchés sur les lieux afin d'assister les citoyens impliqués dans l'accident et, au besoin, le travail de leurs cinq collègues de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Des représentants des ministères des Transports et de la Sécurité publique ont également été appelés à contribuer.

«La police de l'État de New York a demandé aux autorités canadiennes d'entrer en scène. (...) Nous sommes là, s'il y a quoi que ce soit, il ne faut pas hésiter. On va être là pour l'accompagnement», a indiqué la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, en entrevue avec La Presse Canadienne.

«Mes pensées sont avec les personnes qui étaient à bord de cet autocar, parce que bien sûr, ce n'est pas le week-end auquel elles avaient rêvé, et évidemment, nos pensées sont avec la victime. C'est toujours triste lorsqu'il y a une perte de vie dans des circonstances aussi tragiques», a-t-elle poursuivi.

Une ligne d'urgence téléphonique a été mise à la disposition des proches et des familles des passagers qui veulent obtenir des renseignements.

Les passagers étaient entre les mains d'un conducteur âgé de 61 ans qui avait beaucoup d'expérience, a assuré Mme Grimard en entrevue téléphonique.

«Il fait ce trajet-là pratiquement chaque week-end, donc il connaît cette route-là par coeur», a-t-elle lancé à l'autre bout du fil.

Autobus Fleur de Lys, une entreprise de la région de Québec a également tenu à souligner que le conducteur était aguerri.

«Notre conducteur, retraité d'une société de transport, cumule près de 30 années de service» et «son dossier de conduite est impeccable», a déclaré par voie de communiqué M. Morissette.

Le véhicule, un autocar Prévost 2008, était quant à lui «en parfait état mécanique» et «venait de subir une inspection périodique», peut-on lire dans la même déclaration.

«Nous déployons en ce moment tous les efforts nécessaires», a soutenu Mme Grimard, qui a parlé d'une journée «très, très triste» pour l'agence, qui a vécu pour une première fois, vendredi, une tragédie de cet ordre.

Plusieurs équipes de secours de la région ont été envoyées sur les lieux de l'accident, à North Hudson, une municipalité située à environ 90 kilomètres au nord de la capitale de l'État de New York, Albany.

Selon un adolescent montréalais qui a été témoin de la scène et qui s'est confié à un journal local, le Press Republican, les passagers étaient en état de choc, plusieurs d'entre eux criaient, et il y avait beaucoup de sang.

Mathieu Donnelly, 17 ans, suivait l'autocar dans une voiture avec ses parents. En compagnie de son père, il a aidé des passagers à sortir du véhicule par le pare-brise fracassé et une trappe sur le toit.

PLUS:pc