NOUVELLES

Yémen: deux policiers tués, deux autres enlevés

17/07/2014 07:29 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Deux policiers ont été tués par des hommes armés dans la province de Baïda, un fief d'Al-Qaïda dans le centre du Yémen, où deux autres policiers ont déjà été enlevés mardi, a indiqué jeudi un responsable local.

Des hommes armés à bord de deux véhicules ont attaqué à l'arme automatique la caserne des forces anti-émeutes à Rada mercredi soir, provoquant la riposte des gardiens en faction devant la caserne, a précisé le responsable.

"Deux policiers ont été tués et un troisième a été blessé", a-t-il ajouté, indiquant que les assaillants, qui ont tenté en vain de forcer l'entrée de la caserne, avaient ensuite pris la fuite.

Il n'a pas pu préciser si les assaillants avaient essuyé des pertes humaines.

Le même responsable a par ailleurs indiqué que les autorités étaient "toujours sans nouvelles de deux policiers enlevés il y a deux jours à Baïda", chef-lieu de la province de même nom.

Les deux policiers ont été enlevés mardi par "des hommes armés", a-t-il dit, sans donner plus de précisions.

Al-Qaïda est actif dans la province de Baïda, et notamment à Rada, que des centaines d'insurgés du réseau islamiste avaient réussi en janvier 2012 à contrôler pendant quelques heures avant de s'en retirer sous la pression de puissants chefs tribaux.

Al-Qaïda au Yémen, considéré par les Etats-Unis comme la plus dangereuse des branches du réseau extrémiste, a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer sa présence dans ce pays de la Péninsule arabique.

faw/tm/emb

PLUS:hp