NOUVELLES

Paix en Colombie : les victimes représentées aux négociations

17/07/2014 02:53 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Des représentants des victimes du conflit en Colombie participeront aux négociations de paix entre le gouvernement colombien et la guérilla des Farc qui se déroulent à Cuba depuis novembre 2012, ont annoncé jeudi les deux parties.

Les délégations du gouvernement et des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) se sont mises d'accord sur une "participation directe" des victimes du conflit aux discussions, a ajouté un communiqué commun des deux délégations.

"Leur voix sera un élément fondamental des discussions", assurent gouvernement et guérilla.

Le prochain cycle de négociations, portant sur les dédommagements aux victimes, doit commencer le 12 août à La Havane.

A partir du 16 août, les délégations commenceront à entendre diverses délégations des représentants des victimes de ce conflit qui a fait plus de 220.000 morts et plus de cinq millions de déplacés.

Les délégations des représentants des victimes, affirme le communiqué conjoint, devront être composées, "avec équilibre et pluralisme", par les Nations unies en Colombie et le Centre de suivi du processus de paix de l'université nationale colombienne, accompagnés de la conférence épiscopale colombienne.

Gouvernement et guérilla tiendront pour leur part une autre réunion préparatoire à ce cycle de conversations le 25 juillet.

Les deux parties ont déjà conclu des accords partiels sur les trois premiers points de leur ordre du jour : le développement rural, la participation de la guérilla à la vie politique et la fin du trafic de drogue.

Après les dédommagements aux victimes de ce conflit d'un demi-siècle, resteront à discuter la fin effective des hostilités et le mode de ratification d'un éventuel accord global de paix.

fj-jhd/hdz/jeb

PLUS:hp