NOUVELLES

Offensive terrestre à Gaza: l'Egypte dénonce l'escalade israélienne (ministère)

17/07/2014 06:05 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

L'Egypte a dénoncé "l'escalade" israélienne à Gaza après le lancement par l'armée de son opération terrestre dans l'enclave palestinienne contrôlée par le Hamas, et demandé aux belligérants d'accepter sa proposition de trêve, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

L'armée israélienne a lancé jeudi soir une opération terrestre dans la bande de Gaza, après 10 jours de raids aériens meurtriers. Le Hamas a averti de son côté que l'Etat hébreu allait "payer un prix élevé" pour cette nouvelle escalade.

"L'Egypte condamne l'escalade israélienne à Gaza et souligne que l'offensive terrestre comme les raids aériens ne font qu'aggraver la situation et n'aident pas Israël à assurer sa sécurité", a dit un porte-parole du ministère.

Israël comme le Hamas doivent "immédiatement et sans condition accepter la proposition égyptienne de cessez-le-feu. C'est la seule voie de stopper l'agression et de préserver le sang de nos frères palestiniens", a ajouté le ministère.

Le Hamas avait rejeté mardi une proposition de cessez-le-feu formulée par l'Egypte et acceptée par Israël, exigeant une levée du blocus de Gaza en vigueur depuis 2006, l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et libération de dizaines de détenus.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri a vivement critiqué le Hamas jeudi, estimant que le mouvement islamiste aurait pu sauver des dizaines de vies s'il avait accepté un cessez-le-feu, que son pays a proposé.

"Si le Hamas avait accepté la proposition égyptienne, il aurait pu sauver les vies d'au moins 40 Palestiniens", a-t-il déclaré, selon l'agence de presse officielle Mena.

Le ministre a accusé le mouvement islamiste palestinien qui contrôle la bande de Gaza d'avoir "comploté avec le Qatar et la Turquie pour mettre en échec le rôle régional de l'Egypte".

se/hj/vl

PLUS:hp