NOUVELLES

Nouvelle hausse du marché auto européen en juin, mais les ventes restent faibles

17/07/2014 08:28 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Les ventes de voitures neuves en Europe ont connu en juin un dixième mois consécutif de croissance, avec des immatriculations en hausse de 4,5%, mais restent à un niveau très bas, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Au total, 1,2 million de voitures neuves seulement ont été immatriculées dans les pays de l'UE (hors Malte) le mois dernier, ce qui représente le deuxième plus faible volume pour cette période de l'année depuis 2003.

A l'exception de l'Allemagne, où les immatriculations sont en baisse (-1,9%), les principaux marchés européens ont enregistré une hausse: +2,5% pour la France, +3,8% pour l'Italie, +6,2% pour le Royaume-Uni, et même +23,9% pour l'Espagne.

Jean-François Belorgey, associé chez EY (ex-Ernst & Young), note que "beaucoup de petits pays sont en redémarrage fort: le Portugal, la Hongrie, par exemple. Mais il s'agit de petits marchés, qui n'ont donc pas d'effet fort sur l'ensemble des ventes européennes".

Selon lui, dans les marchés plus importants, "il est probable que l'urbanisation , le fait que les jeunes ressentent également moins le besoin d'utiliser de voitures, et les discours sur le CO2, jouent un rôle dans le fait que le marché ne redémarre que lentement. Et il ne faut pas oublier que la France, l'Espagne, l'Italie, restent des économies fragiles".

Sur l'ensemble du premier semestre, les ventes de véhicules sont en hausse de 6,5%, avec 6,6 millions de voitures neuves écoulées dans l'UE.

La majorité des principaux marchés bénéficient, sur les six premiers mois de l'année, de ce contexte favorable, à l'instar de la France, en croissance de 2,9%. Les ventes bondissent de 17,8% en Espagne, de 10,6% au Royaume-Uni, et sont en hausse de 3,3% en Italie, de 2,4% en Allemagne.

Pour la fin 2014, Jean-François Belorgey table sur une croissance comprise entre 5 et 6% pour l'Europe.

jul/nou/fw

PLUS:hp