POLITIQUE

La GRC dépose 31 accusations contre Mike Duffy (VIDÉO)

17/07/2014 06:12 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) annonce que 31 accusations sont déposées contre le sénateur Mike Duffy. Il comparaîtra en cour le 16 septembre prochain.

Mike Duffy a été suspendu du Sénat l'automne dernier, en raison d'irrégularités dans ses réclamations d'allocations de logement et d'un chèque de 90 000 $ qu'il a reçu de Nigel Wright, l'ancien chef de cabinet du premier ministre Harper. Cet argent devait lui permettre de rembourser les allocations litigieuses.

L'avocat de Mike Duffy, Donald Bayne, a indiqué que son client est soulagé d'apprendre que l'affaire sera finalement entendue par un tribunal indépendant, après « 16 terribles mois d'attente durant une enquête policière grandement médiatisée ».

Le texte se poursuit après la vidéo:

« Nous sommes convaincus que lorsque la lumière sera faite sur cette histoire et que lorsque toutes les preuves seront dévoilées, il sera démontré que le sénateur Duffy est innocent de toute activité criminelle », a dit l'avocat, dans un communiqué.

Selon son avocat Donald Bayne, les preuves prouveront que Mike Duffy n'a jamais voulu « participer au scénario de paiement proposé par Nigel Wright et le bureau du premier ministre. » Il ajoute que ce scandale a été « provoqué strictement pour des raisons politiques ».

La Gendarmerie royale du Canada a déjà conclu qu'il n'y avait pas de preuves suffisantes pour porter des accusations criminelles contre Nigel Wright.

M. Duffy est l'un des quatre sénateurs qui ont fait l'objet d'une enquête de la GRC pour avoir réclamé des remboursements de dépenses inappropriées. L'ex-sénateur Mac Harb et le sénateur suspendu Patrick Brazeau ont été accusés de fraude et d'abus de confiance. En novembre 2013, le Sénat a suspendu Patrick Brazeau, Mike Duffy et Pamela Wallin sans salaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les controverses du Sénat