NOUVELLES

Ligue de diamant/Monaco - Merritt a besoin de travailler

17/07/2014 12:29 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

L'Américain Aries Merritt, champion olympique en titre et recordman du monde du 110 m haies (12.80), a indiqué jeudi à Monaco, à la veille du meeting, qu'il avait "besoin de retrouver le rythme".

Après une année 2012 de tous les honneurs, l'athlète de Chicago, à la musculature fragile, avait connu une saison 2013 délicate après une blessure à un ischio-jambier.

Merritt a fait une rechute, ce qui a pesé sur ses performances en 2014. Sa meilleure marque est de seulement 13 sec 78, aussi n'attend-il pas un miracle en Principauté face à quelques-uns des meilleurs mondiaux.

D'ailleurs, après sa participation au meeting de Londres ce dimanche, le hurdler de couleur rentrera au pays pour un cycle de quatre semaines d'entraînement.

Merritt prendra part aussi à une course-exhibition dans le cadre des Mondiaux juniors, à Eugene (Oregon) du 22 au 27 juillet. Merritt, 28 ans, avait été sacré champion du monde dans cette catégorie d'âge en 2004 à Grossetto (Italie).

Interrogé sur le Français Pascal Martinot-Lagarde, capable d'aligner trois chronos entre 13 sec 05 et 13 sec 10 en 10 jours, Merritt a remarqué que "c'était un grand talent, un jeune (21 ans) encore au début d'une grande carrière".

"Le 110 m haies est une discipline féroce, traumatisante. Liu Xiang est blessé et Dayron Robles n'est plus à son niveau d'antan", a rappelé Merritt. Le Chinois Liu Xiang (12.88) et le Cubain Robles sont les prédécesseurs de l'Américain sur les tablettes du record planétaire.

asc/jgu

PLUS:hp