NOUVELLES

Les frères Molinari inséparables après avoir remis des cartes de 68

17/07/2014 03:48 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

HOYLAKE, Royaume-Uni - Edoardo et Francesco Molinari sont plutôt inséparables.

Les deux frères étaient coéquipiers au sein de l'équipe gagnante de la Coupe Ryder en 2010. Un an plus tôt, ils avaient fait équipe pour remporter la Coupe du monde pour l'Italie à Mission Hills.

Maintenant, ils sont côte à côte au tableau des meneurs de l'Omnium britannique.

Environ 30 minutes après qu'Edoardo eut remis une carte de 68 à l'issue de sa première ronde au Royal Liverpool, Francesco a calé un roulé de 15 pieds pour un eagle au 18e et jouer le même pointage. Ils ont terminé à égalité au troisième rang avec cinq autres golfeurs.

«Nous étions ici, dimanche, pour une ronde d'entraînement, a indiqué Francesco, le plus jeune des deux frères par près de deux ans. Probablement qu'on a fait du bon travail.»

Les deux frères se sont inspirés l'un et l'autre, dominant le jeu au club Circolo de Turin, où ils ont grandi.

«À notre âge, il n'y avait pas beaucoup de joueurs de fort calibre, a expliqué Francesco. Alors d'avoir quelqu'un contre qui jouer à tous les jours — ou même s'entraîner avec lui à tous les jours — c'était bon pour faire sortir le meilleur de notre jeu.»

Cette ronde ramène Edoardo, âgé de 33 ans, à l'avant-scène du golf international, un retour bienvenu.

Depuis 2011, il a été ennuyé par une série de blessures, surtout à la main gauche, à laquelle il a d'ailleurs dû être opéré en 2012 et de nouveau un an plus tard. Il a aussi éprouvé des ennuis au poignet gauche.

Edoardo a pu jouer sans être ennuyé par les blessures au cours des sept derniers mois et sa deuxième place à l'Omnium irlandais, le mois dernier, lui a garanti sa place à l'Omnium britannique.

«Le plus difficile a été après la première intervention. Quand vous êtes opéré, vous souhaitez que ce soit la dernière fois, a-t-il dit. D'avoir à être de nouveau opéré un an plus tard n'a pas été amusant du tout. Mais souhaitons — je touche du bois — que tout est correct maintenant.»

Ce n'est pas la première fois que les deux frères se retrouvent à égalité au classement. Lors de la dernière épreuve de qualification pour la Coupe Ryder de 2010, ils composaient la paire finale du Championnat Johnnie Walker à Gleneagles. Edoardo a terminé sa ronde avec trois birdies consécutifs pour l'emporter et s'assurer sa place au sein de la formation européenne.

En 2009, ils étaient aussi nez à nez à l'Omnium d'Écosse, où Edoardo l'avait de nouveau emporté.

«On n'aime pas perdre aux mains de notre frère, a dit Francesco. On n'aime pas perdre contre quelqu'un d'autre non plus.

«J'ai vu le tableau, a-t-il dit au sujet de ronde jeudi. Mais c'est un parcours difficile et vous devez vous concentrer sur ce que vous faites plutôt que sur ce que les autres font, même si c'est votre frère.»

Un autre italien, Matteo Manassero, qui a joué 67, se trouve au haut du tableau, tout juste derrière le meneur, Rory McIlroy. Si l'Italie ne se passionne pas beaucoup pour le golf, cela pourrait bientôt changer.

«L'Italie se préoccupe davantage des sports d'équipe, le football surtout, a dit Francesco. Mais je suis certain qu'ils parleront de nous ce soir.»

PLUS:pc