NOUVELLES

Le Premier ministre néerlandais "choqué" après le crash d'un avion en provenance d'Amsterdam

17/07/2014 01:23 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte s'est dit "profondément choqué" après qu'un avion de ligne malaisien en provenance d'Amsterdam se fut écrasé dans l'est de l'Ukraine avec près de 300 personnes à son bord.

"Je suis profondément choqué par cette nouvelle dramatique", a déclaré le Premier ministre, cité dans un communiqué, alors que Kiev n'exclut pas que l'avion ait été abattu dans cette zone contrôlée par des séparatistes prorusses, près de la frontière entre la Russie et l'Ukraine.

"Les circonstances de l'accident ainsi que l'identité des passagers ne sont pas encore claires", a-t-il ajouté, précisant avoir "parlé à l'instant avec le président ukrainien". "Nos pensées vont vers les passagers, leurs familles, leurs amis".

En déplacement à l'étranger, le Premier ministre a indiqué qu'il "était en chemin pour les Pays-Bas pour gérer la situation depuis La Haye".

Le Boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines devait se rendre à Kuala Lumpur, où il était attendu vers 06H00 heure locale (22H00 GMT jeudi). Il avait quitté Amsterdam vers 12H00 (10H00 GMT).

Selon un porte-parole du ministère néerlandais des Affaires étrangères, les Pays-Bas "sont en train de collecter les informations que nous pouvons" : "nous essayons de savoir s'il y a des Néerlandais à bord et si oui, combien".

Plusieurs agences de voyage néerlandaises, citées par l'agence de presse ANP, ont déjà indiqué qu'un certain nombre de leurs clients se trouvaient à bord de l'appareil.

L'agence de voyage néerlandaise D-Reizen a par exemple assuré que 25 clients des agences D-Reizen, Thomas Cook et VakantieXperts se trouvaient à bord de l'avion tandis que l'agence devoyage WTC.nl a assuré qu'entre 20 et 30 néerlandophones avaient réservés une place sur ce vol via son site internet.

ndy/ih

PLUS:hp