NOUVELLES

Laura Diaz joue 62 et se hisse en tête de la Classique Marathon par quatre coups

17/07/2014 07:15 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

SYLVANIA, États-Unis - Laura Diaz, qui n'a pas gagné lors de ses 12 dernières années sur le circuit de la LPGA, a joué 62 (moins-9) et pris les commandes de la Classique Marathon par quatre coups à l'issue de la première ronde, jeudi.

C'est un résultat étonnant pour Diaz, qui a choisi de réduire ses activités sportives professionnelles afin d'élever ses deux enfants. Elle n'a pas terminé parmi le top-25 d'un tournoi de la LPGA depuis 2010, après avoir triomphé à deux reprises en 2002 et avoir participé à quatre Coupes Solheim.

Diaz a calé neuf oiselets et a su éviter les bogueys. Elle a entamé sa ronde sur le 10e tertre de départ et a réussi des oiselets sur ses cinq premiers trous — ratant toutefois un coup roulé de sept pieds pour un oiselet au 15e qui lui aurait permis d'égaler un record personnel.

Austin Ernst et la Sud-Africaine Lee-Ann Pace, une golfeuse étoile du circuit européen, se partagent la deuxième position.

La Néo-Zélandaise Lydia Ko, championne de l'Omnium canadien féminin en 2012 et 2013, fait partie d'un groupe de golfeuses qui accuse un coup de retard supplémentaire, en compagnie notamment de Mo Martin, la gagnante de l'Omnium britannique féminin présenté la semaine dernière.

La Canadienne Rebecca Lee-Bentham, de Toronto, vient en 10e place après avoir signé une carte de 68.

Sa compatriote Maude-Aimée Leblanc, de Sherbrooke, s'est illustrée après avoir conclu sa ronde en 69 coups. Elle a calé quatre oiselets et n'a commis que deux bogueys pour se retrouver à sept coups de Diaz.

Les autres représentantes de l'unifolié inscrites à la compétition, Sue Kim, Alena Sharp, Jennifer Kirby et Lorie Kane ont terminé la première ronde au-dessus de la normale (71). Kim a joué 72, tandis que les trois autres ont complété le parcours en 74 coups.

PLUS:pc