NOUVELLES

La Bourse de Toronto clôture en baisse à cause de la prudence des opérateurs

17/07/2014 05:00 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en territoire négatif, jeudi, les opérateurs ayant en grande partie préféré ne pas courir de risques à la suite de l'annonce de l'écrasement d'un avion de ligne malaisien avec quelque 300 personnes à son bord dans l'Est de l'Ukraine.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a perdu 21,86 points, à 15 204,48 points.

Le marché avait été positif pendant la majeure partie de la matinée en raison des solides résultats financiers dévoilés par le Canadien Pacifique (TSX:CP).

Les pertes ont été légères à Toronto, les actions du secteur de l'or ayant fortement augmenté, tout comme les prix du métal précieux. Le secteur aurifère a progressé de 2,45 pour cent, tandis que le cours de l'once d'or pour livraison en août grimpait de 17,10 $ US, à 1316,90 $ US, sur le marché des métaux à New York.

Un conseiller du ministère ukrainien de l'Intérieur a affirmé que l'avion volait à une altitude de 10 000 mètres lorsqu'il a été frappé par un missile, et le transporteur Malaysia Airlines a indiqué sur le réseau social Tweeter qu'il avait perdu le contact avec l'un de ses vols dans l'espace aérien ukrainien.

La région a été au coeur de violents combats entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses, ces derniers jours.

La réaction empreinte de prudence des investisseurs a fait perdre 0,11 cent US au dollar canadien, à 92,95 cents US.

Les opérateurs étaient déjà prudents depuis l'annonce par les États-Unis de nouvelles sanctions contre la Russie, ciblant deux entreprises énergétiques de premier plan, une paire de puissantes institutions financières, huit firmes d'armement et quatre individus. La pression accrue exercée par Washington vise à mettre un terme à l'insurrection dans la partie orientale de l'Ukraine, mouvement que soutiendrait le Kremlin.

La nervosité a grimpé d'un cran plus tard durant la séance, après que les autorités militaires israéliennes eurent annoncé avoir lancé une opération dans la bande de Gaza.

Les marchés américains ont subi de lourdes pertes. La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a perdu 161,39 points et clôturé à 16 976,81 points à Wall Street, tandis que l'indice de référence S&P 500 chutait de 23,45 points, à 1958,12 points, et que l'indice composé du Nasdaq dégringolait de 62,52 points, à 4363,45 points.

Le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en août s'est établi à 103,19 $ US, en hausse de 1,99 $ US, à la Bourse des matières premières de New York.

Le Canadien Pacifique a annoncé avoir enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 371 millions $, ou 2,11 $ par action, en hausse de 48 pour cent par rapport à l'an dernier, et un résultat supérieur d'un cent à celui prévu par les analystes. Les actions du transporteur ferroviaire ont gagné 4,50 $, à 202,33 $.

PLUS:pc