NOUVELLES

Gaza: Ban déplore l'assaut terrestre israélien, demande d'épargner les civils

17/07/2014 05:51 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déploré jeudi le déclenchement d'un assaut terrestre israélien sur Gaza et demandé à Israël d'agir "bien davantage pour faire cesser les pertes civiles".

Lors d'une brève déclaration au siège de l'ONU à New York, M. Ban a "regretté que malgré (ses) demandes répétées, et celles de nombreux dirigeants régionaux et mondiaux, un conflit dangereux se soit encore aggravé".

M. Ban a "exhorté Israël à faire bien davantage pour faire cesser les pertes civiles", rappelant "la mort consternante de quatre garçons sur une plage de Gaza" mercredi.

"Il ne peut pas y avoir de solution militaire à ce conflit", a-t-il affirmé. "Cela vaut pour Israël et pour les Palestiniens aussi bien que pour la Syrie", a-t-il ajouté.

M. Ban présentait à la presse son nouveau médiateur pour la Syrie, Staffan de Mistura, et l'adjoint de celui-ci, Ramzy Ezzeldin Ramzy, dont il a vanté l'expérience diplomatique.

Le Conseil est profondément divisé depuis le début du conflit syrien il y a trois ans entre les Occidentaux, qui veulent le départ du président Bachar al-Assad, et la Russie qui protège son allié syrien de toute pression.

MM. de Mistura et Ramzy vont se rendre "prochainement" en Syrie et dans les pays de la région, a indiqué M. Ban.

Le nouvel émissaire, qui succède à Lakhdar Brahimi démissionnaire, doit rencontrer vendredi pour la première fois les ambassadeurs des 15 pays membres du Conseil de sécurité.

avz/sam

PLUS:hp