Fantasia édition 2014: les 5 perles à voir (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
1987
«1987» de Ricardo Trogi | Courtoisie
Imprimer

Oyez, cinéphiles de Fantasia! Le festival s’amorce aujourd’hui avec au programme plus de 400 films. Parmi les 160 longs métrages, dont 125 premières, Le Huffington Post Québec vous propose ses cinq perles à voir absolument.

1987 de Ricardo Trogi

Après 1981, le réalisateur de Québec-Montréal continue son exploration biographique dans cette suite pop ancrée cette fois en pleine adolescence. Flanqué de ses 17 ans, Ricardo a prévu quelques objectifs à atteindre avant sa majorité: perdre sa virginité, trouver une façon d'entrer dans les bars, avoir un char et passer du temps avec ses chums. Pour se faire de l'argent rapidement, Ricardo décide donc d'exploiter son côté italien et de prendre un raccourci dans le milieu du crime. Une bien mauvaise idée…

Boyhood de Richard Linklater

Le dernier long métrage de Linklater est assurément une œuvre unique à ne pas manquer. Il faut dire que son concept est assez orignal. Durant douze ans, le cinéaste américain a posé l’objectif de sa caméra sur Ellar Coltrane de son enfance au début de sa vie d’adulte. En résulte un grand film de 165 minutes sur le temps qui passe. Lauréat de l’Ours d’argent du meilleur réalisateur à la dernière Berlinale, Boyhood est une magnifique réflexion sur l’existence et ses multiples transformations.

Frank de Lenny Abrahamson

Mais qui se cache derrière le mystérieux Frank réalisé par l’Irlandais Lenny Abrahamson (Garage)? Le personnage qui a inspiré cette merveilleuse comédie un peu triste s’inspirerait d’un prénommé Frank Sidebottom, musicien énigmatique aujourd’hui décédé qui avait pris l’habitude de dissimuler son visage. Sous la grosse tête de carton, l’acteur Michael Fassbender qui semble avoir pris bien du plaisir à interpréter le rôle de ce leader excentrique et étrange d’un groupe de musique rock. Le reste de la distribution est composée de Maggie Gyllenhaal, Domhnall Gleeson et Scoot McNairy.

Ghost in the Shell de Mamoru Oshii

Le superbe et stylisé chef-d’œuvre de l’animation japonaise signe cette année son 25e anniversaire. Pour marquer l’occasion, Fantasia nous propose de redécouvrir le film dans une nouvelle copie remastérisée en HD encore jamais dévoilée hors Japon. Cerise sur le gâteau, le discret réalisateur Mamoru Oshii est aussi à Montréal pour recevoir un prix hommage. Adapté d’un célèbre manga à succès de Shirow Masamune, Ghost in the Shell nous propulse dans un futur technologique gangrené par la cybercriminalité.

The Infinite Man de Hugh Sullivan

Les voyages dans le temps ont inspiré de nombreux films à travers l’histoire du cinéma. On pense à la saga Retour vers le futur ou l’inoubliable Quelque part dans le temps avec le regretté Christopher Reeve dans le rôle principal. L’aventure temporelle à laquelle nous convie la comédie The Infinite Man de l’Australien Hugh Sullivan tourne autour des tentatives désespérées d’un scientifique d’en finir avec ses problèmes sentimentaux. Toutefois, malgré les possibilités de retourner en arrière, notre pauvre héros s’enlise plutôt dans des malentendus insurmontables.

Fantasia se déroule du 17 juillet au 5 août.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Fantasia 2014 - 5 perles à voir
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction