NOUVELLES

Des obus tirés de Gaza sur le sud d'Israël malgré une trêve (armée)

17/07/2014 06:52 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Trois obus de mortier tirés de Gaza ont frappé le sud d'Israël jeudi durant une courte trêve humanitaire et un soldat a été blessé dans une explosion, a annoncé l'armée israélienne qui a riposté.

"Pendant que Tsahal (l'armée israélienne) ne tire pas, trois obus de mortier ont été tirés de Gaza sur le (district municipal) d'Eshkol", a indiqué l'armée.

Israël et le Hamas s'étaient engagés, à la demande de l'ONU, à respecter une brève trêve humanitaire entre 10H00 et 15H00 locales (07H00 et 12H00 GMT).

Aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat après cette attaque attribuée par l'armée israélienne au mouvement Hamas, qui contrôle le territoire palestinien.

"Lorsque les factions palestiniennes s'engagent à ne pas faire quelque chose, elles le font pas", a insisté le directeur du département de presse du Hamas à Gaza, Ihab Ghoussein, refutant les accusations israéliennes.

La trêve "a été violée par les Israéliens, comme d'habitude", a-t-il ajouté, assurant que les chars israéliens avaient tiré des obus sur le sud de la bande de Gaza.

L'armée israélienne a indiqué par la suite qu'un soldat avait été blessé dans une nouvelle explosion et que les forces israéliennes ont répliqué par des tirs d'artillerie, sans apporter plus de précisions.

L'armée avait prévenu que si le mouvement islamiste palestinien "Hamas ou d'autres organisations terroristes exploitent cette fenêtre humanitaire", elle y "répondrait fermement".

Quelques minutes avant l'entrée en vigueur de la trêve, trois Palestiniens âgés d'une vingtaine d'années avaient été tués par des tirs de char israélien sur une maison de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, portant à 231 le bilan des morts palestiniens au 10e jour de l'offensive israélienne, selon les services de secours palestiniens.

Et aussitôt après la fin de la trêve, une roquette tirée de Gaza s'est abattue sur un terrain vague de la ville israélienne d'Ashkelon (sud) et l'armée a mené des raids aériens sur l'enclave palestinienne.

L'armée israélienne a affirmé avoir mené 1.750 raids à Gaza depuis le 8 juillet.

Dans le même temps, les organisations armées de Gaza ont lancé près de 1.400 roquettes contre Israël, dont 1.048 ont touché l'Etat hébreu et les autres ont été interceptées par la défense anti-aérienne, tuant un civil israélien.

jad/alf/faa/hj

PLUS:hp