NOUVELLES

Benfeito et Filion récoltent leur meilleur pointage et gagnent le bronze

17/07/2014 11:47 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

SHANGHAI - Les Québécoises Meaghan Benfeito et Roseline Filion ont eu besoin de tous les points de leur meilleure performance de la saison pour remporter le bronze à la tour synchronisée de la Coupe du monde FINA de Shanghai.

Benfeito et Filion ont obtenu 335,25 points de la part des juges, leur deuxième meilleure performance internationale en carrière.

Ce sont les championnes du monde en titre, les Chinoises Ruolin Chen et Huixia Liu, qui ont remporté l'or avec 357,66 points, devant les Malaisiennes Cheong Jun-Hoong et Leong Mun-Yee, à 336,66.

Seulement huit points ont séparé la deuxième de la cinquième places dans cette compétition très chaudement disputée. Les Australiennes Rachel Bugg et Melissa Wu ont terminé au pied du podium avec 331,44 points, devant les Britanniques Tonia Couch et Sarah Barrow, qui ont obtenu un pointage de 328,56.

Benfeito et Filion sont montées sur le podium au cours des sept compétitions internationales auxquelles elles ont pris part.

«Je pense que le seul plongeon que nous aimerions refaire est notre dernier, a analysé Benfeito. J'étais un peu trop en avant, j'avais un peu trop d'énergie. Je savais à quel point la compétition était serrée et que nous avions besoin d'un très bon plongeon pour se retrouver sur le podium.»

La journée ne s'est d'ailleurs pas amorcée comme prévue pour la paire canadienne qui plonge depuis neuf ans ensemble, alors qu'elles se sont classées cinquièmes de la ronde préliminaire.

«On a connu quelques ennuis en préliminaires, a dit Benfeito. Mais ont a démontré toute notre expérience et notre force en équipe dans la finale.»

Au 3 m synchro masculin, les Chinois Lin Yue et Cao Yuan ont remporté une cinquième médaille d'or en autant de compétitions, devançant les Allemands Stephan Feck et Patrick Hausding ainsi que les Russes Evgeni Kuznetsov et Ilia Zakharov sur le podium.

À leur deuxième compétition en duo, les Québécois Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac ont pris le septième rang.

«C'est très facile de s'adpater à lui en tant que partenaire et j'espère qu'on pourra poursuivre l'expérience, a dit Imbeau-Dulac, qui a pris part aux Jeux de Londres, au sujet de Gagné. Déjà, (jeudi), on a démontré beaucoup de constance dans notre performance, ce qui était notre principal objectif ici.»

PLUS:pc