NOUVELLES

Mali: amorce de pourparlers de paix entre des groupes armés et le pouvoir

16/07/2014 05:25 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

ALGER, Algérie - Des pourparlers de paix entre divers acteurs du conflit qui sévit au Mali ont débuté ce mercredi, à Alger.

Ces discussions regroupent des représentants du Conseil des ministres malien, une délégation des groupes rebelles du nord du Mali, des représentants des principales organisations régionales et internationales ainsi que des émissaires des Affaires étrangères des Etats voisins du Mali.

De nouveaux épisodes de violence mettent en péril le fragile gouvernement central du Mali après que les militaires étrangers dirigés par la France soient parvenus à chasser les insurgés du réseau al-Qaïda qui avaient pris le contrôle de régions du nord du pays, il y a deux ans.

Un accord intérimaire est survenu en juin 2013 et a pavé la voie à la tenue de scrutins présidentiels et législatifs. Cependant, depuis l'élection du président Ibrahim Boubacar Keïta, deux mois plus tard, des groupes armés ont poursuivi leurs actions violentes dans le nord de ce pays d'Afrique de l'Ouest dont la population totale est d'environ 14,5 millions d'habitants.

Selon des diplomates algériens qui participent aux discussions de paix, les premiers échanges s'attarderont à la gestion administrative de certaines régions du nord, au rôle qu'y joueront l'armée et le gouvernement central, de même qu'aux initiatives pour assurer la sécurité de la population.

PLUS:pc