NOUVELLES

Les incendies de forêt forcent des évacuations en Colombie-Britannique

16/07/2014 05:47 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

VANCOUVER - Les ressources et le personnel des services de lutte contre les incendies en Colombie-Britannique faisaient l'objet de réorganisations, vendredi, alors que l'agence provinciale de protection contre les incendies de forêt doit combattre plusieurs brasiers, dont un ayant forcé l'évacuation d'environ 2500 personnes.

L'incendie de Smith Creek, près de West Kelowna, brûlait ainsi sur une superficie de 2,5 kilomètres carrés, vendredi, 24 heures après la diffusion de l'ordre d'évacuation de près de 1100 résidences se trouvant sur sa trajectoire potentielle. Selon Kayla Pepper, de la Wildfire Management Branch, les flammes pouvaient être aperçues sur une colline couverte de broussailles et d'arbres. La cause du sinistre contenu à 20 pour cent est toujours inconnue, mais aucun éclair n'a frappé la région au moment où la catastrophe a débuté.

Selon le porte-parole du centre des opérations, Bruce Smith, 12 avions, 11 employés de l'agence de lutte contre les incendies de forêt et des pompiers provenant de toute la région luttaient avec acharnement contre les flammes vendredi.

La première ministre Christy Clark, qui représente la circonscription de Westside-Kelowna, a dit surveiller la situation, et se rendra sur place aussitôt que possible. Mme Clark a également remercié les intervenants d'urgence.

Les habitants de la région, y compris la Première Nation Westbank et ceux vivant à Peachland et à West Kelowna, ont reçu l'instruction de préparer des fournitures et le nécessaire pour vivre en autarcie pendant plusieurs jours. Une panne électrique prolongée signifierait que les résidants n'auraient pas suffisamment d'eau pour tout le monde, a mentionné le district régional.

Le brasier fait rage à moins de 100 mètres de la principale ligne d'alimentation desservant Peachland, Westbank et West Kelowna. Selon l'agente d'information Tracy Wynnyk, toutefois, les équipes d'intervention ont réussi à protéger les pylônes.

Du côté de la météo, les météorologues envisagent du temps ensoleillé, des nuages et des vents en provenance du sud-ouest pouvant atteindre 40 kilomètres/heure.

«De ce que je comprends, nous continuerons d'avoir des températures tournant autour de 30 degrés et, bien sûr, les températures élevées et la possibilité de bourrasques de vent sont une source d'inquiétude», a dit Mme Wynnyk.

Selon l'agence provinciale de protection contre les incendies de forêt, plus de 160 brasiers font rage à travers la Colombie-Britannique, dont 17 incendies d'importance; une dizaine d'entre eux menacent des maisons ou d'autres bâtiments.

PLUS:pc