NOUVELLES

Les fioles "oubliées" contenaient d'autres virus que la variole (FDA)

16/07/2014 06:53 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Une enquête sur la découverte dans un laboratoire fédéral à Washington de fioles contenant le virus de la variole a fait apparaître d'autres fioles "oubliées" contenant des maladies infectueuses, a annoncé mercredi l'Agence gouvernementale des médicaments (FDA).

"L'enquête a permis de trouver douze paquets contenant un total de 327 fioles précautionneusement emballées et étiquetées avec les noms de différents agents biologiques comme la dengue, la grippe, la fièvre Q" des bovins et les bactéries parasites intracellulaires "rickettsies", explique la FDA dans un communiqué.

Les paquets ont été découverts dans le même local de rangement d'un laboratoire de la FDA, situé à Bethesda, en proche banlieue de la capitale américaine, où six fioles étiquetées "variole" avaient été retrouvées le 1er juillet.

Ces fioles semblaient dater des années 50 et avaient été découvertes par des employés du campus de la FDA qui déménageaient des équipements, selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Elles avaient été transportées vers un laboratoire ultra-sécurisé des CDC à Atlanta en Géorgie (sud), et l'enquête avait été confiée au FBI et des agents spécialisés des CDC.

Parmi les nouveaux échantillons trouvés, dix, qui portaient "une étiquette imprécise", ont été "transportés en toute sécurité" dans le même laboratoire d'Atlanta, a ajouté la FDA qui a démarré une revue ample et précise de toutes ses zones de stockage.

Selon le même communiqué, 32 ont été détruits sur le site des National Institute Health (NIH) à Bethesda, dont "28 étaient étiquetés comme des tissus normaux et quatre +vaccinia+, le virus utilisé pour fabriqué le vaccin de la variole".

Les 279 échantillons restants ont été transférés au Centre national d'analyse biocriminelle du ministère de la Sécurité intérieure.

"Tous les éléments étiquetés comme des agents infectieux trouvés dans la collection d'échantillons étaient stockés dans des fioles de verre, scellées à chaud qui étaient bien emballées, intactes et sans aucune fuite et il n'y a aucun signe que quiconque ait été exposé à ces agents", indique la FDA.

L'annonce est intervenue peu après l'audition au Congrès du chef des CDC, Tom Frieden, qui a admis une série d'erreurs de sécurité aux CDC, en particulier dans la manipulation de l'anthrax et la grippe aviaire, et le transport vers d'autres laboratoires d'agents biologiques potentiellement dangereux.

ksh/chv/lb

PLUS:hp