NOUVELLES

Complot terroriste Via Rail: sentence pour l'étudiant de l'Université Laval

16/07/2014 05:02 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Un ancien étudiant de l'Université Laval arrêté en lien avec un complot terroriste présumé visant un train de Via Rail a été condamné aux États-Unis à 15 mois de prison, ce qui correspond à sa détention préventive, mais pas pour les accusations liées au terrorisme.

Ahmed Abassi, âgé de 27 ans, étudiait en génie chimique à l'Université Laval juste avant son arrestation à New York en 2013. Il est actuellement détenu en attendant une possible déportation dans sa Tunisie natale.

Les procureurs américains affirmaient d'abord qu'Abassi avait l'intention de commettre des actes terroristes, qu'il avait monté un réseau terroriste et radicalisé un compatriote, le Montréalais Chiheb Esseghaier.

Mais dans les documents de détermination de la peine, les avocats de l'accusé ont plaidé que même si leur client avait exprimé des opinions radicales, il n'en demeure pas moins qu'il avait résisté aux plans d'Esseghaier.

Selon Me Sabrina Shroff, Chiheb Esseghaier a été incapable de convaincre Ahmed Abassi de participer à ses projets. Il est devenu si frustré par ces refus qu'il a taxé Abassi de faux musulman «inutile à la cause».

Les accusations de terrorisme qui pesaient contre Ahmed Abassi ont finalement été abandonnées, faute de preuves solides. Il a cependant plaidé coupable à des accusations réduites en matière d'immigration.

Les procureurs américains ne nient pas que l'accusé a refusé de participer au complot présumé élaboré par Esseghaier «de façon répétitive» et qu'il a commis des infractions en matière d'immigration «en partie» parce qu'il voulait rejoindre son épouse au Canada, mais ils soutiennent malgré tout qu'il est «beaucoup plus dangereux» qu'un simple contrevenant.

Le procès pour terrorisme de Chiheb Esseghaier et celui de son complice présumé, un résident permanent canadien d'origine palestinienne, Raed Jaser, doit s'ouvrir au début de l'année prochaine à Toronto.

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir comploté pour faire exploser un train de passagers de Via Rail effectuant la liaison entre Toronto et New York.

PLUS:pc