NOUVELLES

Accident dans le métro de Moscou: la presse exige une enquête "transparente"

16/07/2014 03:56 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

La presse russe demandait mercredi l'ouverture d'une enquête "transparente" au lendemain du déraillement d'une rame de métro à l'heure de pointe, qui a causé la mort d'au moins 21 personnes, l'accident le plus grave jamais survenu dans le métro moscovite.

"Des gens normaux ont pris le métro (...) Quelques minutes plus tard, des passagers malchanceux se sont retrouvés dans un hachoir à viande", écrit le journal populaire Moskovski Komsomolets, qui titre "Cauchemar dans le métro".

"C'est une tragédie qui doit rester dans nos mémoires. Il faut un audit transparent et complet sur le système de transport de la capitale", exige le quotidien Vedomosti.

"Si l'enquête n'est pas équitable et si elle rejette la responsabilité sur le conducteur ou sur un autre bouc émissaire", les autorités risquent de provoquer la colère des habitants de Moscou, prévient le site Gazeta.ru qui dénonce "les équipements vieillots, les économies faites sur la sécurité, une mise à niveau technologique en retard".

Le métro moscovite, "où le wifi gratuit côtoie des infrastructures soviétiques", est devenu une "fatalité pour quasi tous les habitants de la capitale", conclut Gazeta.ru.

Le quotidien Vedomosti dénonce aussi la centralisation "démesurée" de la capitale russe, qui provoque chaque jour des flux de passagers trop importants dans le métro.

all/nm/abk

PLUS:hp