NOUVELLES

Vilnius s'opposera à la candidature italienne à la tête de la diplomatie européenne

15/07/2014 05:02 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

La Lituanie a annoncé mardi son opposition à la candidature de la ministre italienne des Affaires étrangères Federica Mogherini au poste de chef de la diplomatie européenne, exprimant des préoccupations partagées en Europe de l'Est sur la politique de Bruxelles vis-vis de Moscou.

"Nous ne soutiendrons pas la candidature de la ministre italienne", a déclaré le Premier ministre Algirdas Butkevicius à la radio publique.

Cette décision a été arrêtée avec la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite qui représentera son pays au sommet de l'Union Européenne mercredi, a-t-il précisé.

En Pologne et dans les pays baltes - Lituanie, Lettonie et Estonie - aucun haut responsable n'a voulu jusqu'alors commenter les informations de presse concernant leur intention de bloquer la candidature de Mme Mogherini en raison de son manque d'expérience et de ses positions jugées trop favorables à la Russie.

"C'est un sujet d'inquiétude ici, parce que l'Italie est perçue comme favorable à la Russie et les socialistes en Italie encore plus", a commenté pour l'AFP Tomas Janeliunas, analyste à l'Université de Vilnius.

"La question russe va rester à court terme tout en haut de l'agenda de l'UE et il faut pour cela une personnalité forte qui connaisse bien la Russie", a-t-il ajouté.

Les pays baltes et la Pologne s'inquiètent de l'impact que pourraient avoir sur leur propre sécurité les agissements de la Russie en Ukraine et appellent l'UE à plus de fermeté avec Moscou.

Le nom de la commissaire européenne bulgare Kristalina Georgieva est également cité parmi les candidates féminines pour remplacer Catherine Ashton à la tête de la diplomatie européenne.

vab-ea/mrm/abk

PLUS:hp