NOUVELLES

Une semaine d'offensive israélienne meurtrière à Gaza

15/07/2014 10:14 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Rappel des principaux développements depuis le lancement de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza, entrée mardi dans sa deuxième semaine.

La spirale de violences a été enclenchée après l'enlèvement et le meurtre en juin de trois étudiants israéliens près de Hébron (Cisjordanie), attribués par Israël au mouvement palestinien Hamas, suivis de l'assassinat d'un jeune Palestinien brûlé vif à Jérusalem.

--JUILLET 2014--

- 8: L'armée israélienne lance dans la nuit à Gaza l'opération "Bordure de protection" pour faire cesser les tirs de roquettes du Hamas. Cette offensive aérienne, la plus violente depuis novembre 2012, intervient après une série de tirs de roquettes et de raids aériens meurtriers dans l'enclave palestinienne.

Au moins 28 Palestiniens sont tués dans des dizaines de raids aériens. Israël rappelle 40.000 réservistes.

Le président palestinien Mahmoud Abbas exige qu'Israël s'arrête "immédiatement". Le Hamas prévient que "tous les Israéliens" sont "des cibles légitimes" après un tir meurtrier contre une maison. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et Washington condamnent les tirs de roquettes.

- 9: Poursuite des raids meurtriers. Des tirs de roquettes visent Tel-Aviv, Jérusalem et pour la première fois Haïfa, à plus de 160 km au nord de Gaza.

- 10: L'Egypte ouvre le point de passage de Rafah pour accueillir des Palestiniens blessés.

Le président américain Barack Obama dit au Premier ministre Benjamin Netanyahu sa crainte d'une escalade et propose sa médiation pour un cessez-le-feu.

- 11: L'aviation israélienne annonce avoir effectué des dizaines de raids, ciblant des lance-roquettes, des tunnels, des locaux du Hamas et d'institutions islamistes, ainsi que des maisons de cadres du mouvement.

- 12: Journée la plus sanglante avec la mort de 56 Palestiniens, dont deux femmes lourdement handicapées tuées par une frappe contre leur foyer d'accueil.

L'ONU appelle Israël et le Hamas à cesser le feu et à respecter le droit humanitaire internationale.

Des dizaines de chars israéliens convoyés sur des colonnes de camions près de la bande de Gaza (journalistes AFP). Plus de 30.000 réservistes sur le pied de guerre.

- 13: A l'aube, un commando de la marine israélienne débarque sur une plage de la bande de Gaza pour détruire un site de lancement de roquettes.

Mahmoud Abbas demande à l'ONU de placer l'Etat de Palestine "sous le système de protection internationale de l'ONU".

Israël appelle les habitants du nord de la bande de Gaza à évacuer en prévisions de bombardements massifs qui n'ont finalement pas lieu.

- 14: Un Palestinien de 20 ans est tué lors d'une manifestation au sud de Hébron.

Deux roquettes tirées depuis la Syrie et une depuis le Liban tombent en Israël, dont deux sur le Golan. Des roquettes ont déjà été tirées depuis le Liban sur le nord d'Israël.

Les Etats-Unis mettent en garde contre une offensive terrestre.

- 15: Israël cesse ses frappes pendant six heures après une initiative égyptienne pour un cessez-le-feu. Mais le Hamas poursuit ses tirs de roquettes, dont deux sont détruites au-dessus de Tel-Aviv. M. Netanyahu affirme que son pays n'a d'autre choix que "d'étendre et d'intensifier" ses opérations.

Un civil israélien est tué par un tir de roquette près de la bande de Gaza. C'est la première victime israélienne depuis le début de l'offensive.

En huit jours, les raids israéliens ont fait près de 200 morts et 1.300 blessés dans la bande de Gaza, en majorité des civils. Cela dépasse les 177 morts palestiniens enregistrés en novembre 2012.

Selon l'armée israélienne, environ 840 roquettes ont atteint Israël et près de 200 ont été interceptées par la défense anti-aérienne. Elles ont fait un mort et plusieurs blessés graves.

doc-acm/fcc

PLUS:hp