NOUVELLES

Une inconduite force le rapatriement d'un navire de la Marine royale canadienne

15/07/2014 03:13 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Une «inconduite» ayant provoqué le rappel d'un navire canadien participant à un exercice militaire au large de la côte ouest des États-Unis pourrait être le symptôme d'un problème plus grave au sein de la Marine, selon une source à la Défense.

Le NCSM Whitehorse est rentré lundi à Esquimalt, en Colombie-Britannique, après avoir reçu l'ordre du vice-amiral Mark Norman de quitter un exercice naval baptisé RIMPAC.

Ce retrait survient tout juste un mois après que l'équipage du Whitehorse et du NCSM Nanaimo ont reçu la médaille du service opérationnel pour leur participation à une campagne contre le crime organisé transnational dans les eaux du bassin des Caraïbes et du Pacifique Est.

Dans une note interne, M. Norman a fait part de sa «grande déception» d'avoir dû ordonner le retour du NCSM Whitehouse après trois incidents d'inconduite personnelle.

L'un des incidents est lié à l'arrestation d'un marin canadien par la police de San Diego, en Californie.

Une source à la Défense ayant requis l'anonymat a précisé que les trois événements se sont produits de manière indépendante, et affirme qu'il faut maintenant prendre les mesures nécessaires afin de faire face à un problème potentiellement plus important au sein de la Marine.

Des sources internes ont également raconté que l'amiral avait été «très agacé» par les incidents, et qu'il en avait assez de voir les gestes de quelques personnes entacher les accomplissements de plusieurs.

L'armée n'a pas publiquement identifié les marins impliqués dans les présumés incidents et n'a pas donné davantage de détails quant à la nature de ces inconduites.

La police de San Diego n'a pas répondu aux questions sur les allégations ayant mené à l'arrestation de l'un des marins canadiens.

L'armée mène par ailleurs sa propre enquête à ce sujet.

Mark Norman a nommé un officier général chargé de réviser les politiques et procédures de la Marine et pour s'assurer que celle-ci fait tout ce qu'elle peut pour livrer de manière claire ses attentes en ce qui a trait à la conduite de son personnel, en service comme en civil.

PLUS:pc