NOUVELLES

Trois mois de paix au conseil de bande de Kanesatake et des finances qui seraient dans un mauvais état

15/07/2014 02:03 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

Il y a presque trois mois que le nouveau conseil de bande de Kanesatake a été élu. « Ça fonctionne très bien », confie le grand chef Serge Simon, qui craint toutefois la venue de vérificateurs financiers la semaine prochaine.

Un texte de Francis Labbé

« L'ancien conseil n'était pas gouvernable. Ça n'allait nulle part. Maintenant, on s'entend, on fonctionne. C'est très agréable », rajoute-t-il. Ce qui est moins agréable, selon lui, ce sont les finances de la communauté qui seraient dans un mauvais état.

« On s'attend à de mauvaises nouvelles pour nos finances », confie le grand chef. « On dépense beaucoup d'argent en frais d'avocat dans plusieurs dossiers et le gouvernement fédéral a diminué notre financement. »

Des vérificateurs viendront passer au peigne fin les finances de la communauté dans les prochains jours.

Revendications territoriales

Un autre dossier à l'ordre du jour du nouveau conseil demeure le territoire. Selon le grand chef Serge Simon, le territoire de la communauté de Kanesatake reste à définir. « Nous sommes en négociation pour nos revendications territoriales », ajoute-t-il. « Tant que le territoire n'est pas clairement défini, notre financement est affecté. »

Les Mohawks de Kanesatake revendiquent la propriété de l'ancienne Seigneurie du Lac des Deux-Montagnes, qui s'étend de Saint-Placide à Saint-Eustache.

Plusieurs autres vieux litiges juridiques plombent les finances de la communauté, comme le démembrement du corps de police en 2005. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation Idle No More à Montréal