NOUVELLES

Les Predators accordent des contrats d'un an à Mike Ribeiro et Derek Roy

15/07/2014 12:46 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

NASHVILLE, États-Unis - Nashville avait désespérément besoin de meilleurs joueurs offensifs à offrir à leur nouvel entraîneur Peter Laviolette. Les Predators estiment qu'ils ont pris un risque bien calculé, mardi, en accordant des contrats d'un an aux vétérans attaquants Mike Ribeiro et Derek Roy.

Quand il a présenté l'ancien attaquant du Canadien en conférence de presse, mardi, le directeur général David Poile a qualifié l'embauche de Ribeiro de belle opportunité d'ajouter un joueur de centre aguerri, talentueux et créatif à son équipe. Ribeiro empochera 1,05 million $ US cet hiver, après avoir vu les Coyotes de Phoenix racheter les trois dernières années de son entente initiale de 22 millions $.

«Il sait qu'il devra vivre au jour le jour, a dit Poile de Ribeiro. Il a un contrat d'un an.»

Ribeiro a 202 buts et 454 aides en 865 matchs en carrière, mais il n'a inscrit que 16 buts et 31 aides en 80 rencontres avec les Coyotes, la saison dernière, après avoir signé son nouveau contrat. Le directeur général des Coyotes Don Maloney a dit que Ribeiro a eu de «vrais problèmes de comportement» qu'il ne pouvait tolérer, ce qui a fait en sorte que Ribeiro est resté disponible sur le marché des joueurs autonomes jusqu'à ce que son agent et lui appellent Poile la semaine dernière. Ribeiro et son épouse ont même payé leurs propres billets d'avion pour se rendre à Nashville, où ils ont passé les quatre dernières journées.

L'attaquant de 34 ans a expliqué mardi que son épouse n'a pas vécu sous le même toit que lui pendant la dernière saison et qu'il a rarement vu ses enfants. Une fois la saison terminée, a-t-il dit, il a commencé à travailler sur sa vie personnelle et il a maintenant les idées claires. Son épouse et lui cherchent à acheter une maison à Nashville.

«Je suis vraiment content d'avoir l'occasion de venir ici et de montrer à tout le monde que je peux encore jouer, que je suis une bonne personne et que je suis dévoué à l'endroit de ma famille, oui, mais de l'équipe aussi», a affirmé Ribeiro.

Poile a noté que les Predators ont fait leurs devoirs en discutant avec d'anciens coéquipiers, entraîneurs et dirigeants qui ont côtoyé Ribeiro. Le d.g. a aussi discuté avec l'épouse de Ribeiro durant leur séjour à Nashville. Cela a rendu les Predators à l'aise avec leur décision.

L'entente avec Roy vaudra quant à elle 1 million $ à ce dernier. Roy a totalisé neuf buts et 28 aides en 75 rencontres avec les Blues de St. Louis, l'hiver dernier. Il a 177 buts et 315 aides en 666 matchs en carrière.

Roy a déclaré en conférence téléphonique, mardi, qu'il a passé l'été à s'entraîner à Toronto après avoir composé avec des blessures au genou et à l'épaule.

Les embauches de Ribeiro et Roy surviennent une semaine après que les Predators eurent annoncé que le joueur de centre Mike Fisher sera absent pour une période de quatre à six mois en raison d'une rupture au tendon d'Achille. Cherchant à s'améliorer à l'attaque, l'équipe de Nashville avait déjà fait l'acquisition de James Neal des Penguins de Pittsburgh et conclu une entente avec Olli Jokinen.

PLUS:pc