NOUVELLES

Les F-35 de l'armée américaine à nouveau autorisés à voler (Pentagone)

15/07/2014 07:04 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Les avions de combat F-35 de l'armée américaine, cloués au sol depuis la semaine dernière, sont à nouveau autorisés à voler, a annoncé mardi le Pentagone.

Les chasseurs ont été interdits de vol à la suite d'un incendie de réacteur en juin non expliqué.

L'autorisation accordée mardi est cependant "limitée" en fonction des inspections des réacteurs, ajoute le Pentagone qui précise qu'aucune décision finale n'a été prise quant à la possibilité de faire des démonstrations en vol au salon aéronautique de Farnborough (Grande-Bretagne) qui a commencé lundi.

Ces restrictions de vol resteront en place jusqu'à ce que "la cause à l'origine de l'incident de réacteur du 23 juin soit identifiée et rectifiée" en conséquence, explique le Pentagone dans son communiqué.

D'un coût de près de 400 milliards de dollars, le programme militaire des F-35 est le plus cher de l'histoire des Etats-Unis et les responsables américains veulent rassurer leurs partenaires étrangers ainsi que les élus que ces avions de combat fonctionnent bien.

Mais le programme a fait face à plusieurs incidents techniques et ce dernier problème en date s'est transformé en petit fiasco en termes de relations publiques, alors que le Pentagone prévoyait d'exposer pour la première fois à l'international ces avions à Farnborough.

dw/sam/fw

PLUS:hp