NOUVELLES

Lac-Mégantic: 120 000 $ amassés pour la défense des deux employés de la MMA

15/07/2014 10:37 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le syndicat des Métallos a déjà amassé près de 120 000 $ pour couvrir une partie de la défense des deux employés de la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA) qui font face à des accusations criminelles en lien avec la tragédie de Lac-Mégantic.

La section locale 1976, à laquelle sont rattachés Thomas Harding et Richard Labrie, a d'ailleurs annoncé mardi avoir versé 70 000 $ dans le cadre de cette collecte de fonds.

Les deux hommes, qui ont été arrêtés le 12 mai, font face à des accusations de négligence criminelle ayant causé la mort. Un de leurs patrons, Jean Demaître, est également visé par ces accusations.

Le président de la section locale 1976, Steven Hadden, ne mâche pas ses mots pour critiquer le processus judiciaire en cours. Il blâme sans vergogne la gestion négligente de la MMA, ainsi que le «laxisme réglementaire» du gouvernement conservateur qui a autorisé la conduite à un seul homme de trains contenant des matières dangereuses.

Le syndicat des Métallos, rattaché à la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), rappelle que dans toute cette histoire, le président de la compagnie, Ed Burkhardt, s'en tire haut la main, tout comme le gouvernement conservateur.

Richard Boudreault, qui est coordonnateur régional des Métallos pour la grande région de Montréal, demande à tous de faire un don pour aider ces «simples travailleurs» à payer leurs frais d'avocat.

PLUS:pc