NOUVELLES

Immigration clandestine: douze migrants secourus au large de la Libye, un mort

15/07/2014 01:09 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Douze migrants ont été sauvés en mer après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye, et un corps a été repêché, a annoncé mardi la Marine militaire italienne, précisant que les opérations de recherches se poursuivaient.

L'intervention a eu lieu après l'alerte donnée par un navire de commerce turc signalant la présence en mer d'un canot "à moitié renversé" à environ 70 km des côtes libyennes.

"La Marine et les unités des garde-côtes se sont directement rendues sur place afin de secourir les douze personnes. Les opérations continuent", a annoncé la Marine dans un communiqué.

Un porte-parole de la Marine a par ailleurs expliqué ne pas savoir exactement le nombre de personnes qui étaient au départ à bord de cette embarcation de fortune, ni même leur pays d'origine.

Ces trois jours, plus de 1.500 migrants, dont des femmes et des enfants, ont été secourus en mer, dans le canal de Sicile, par les navires de la Marine et des garde-côtes italiens impliqués dans l'opération "Mare Nostrum", selon un communiqué.

En octobre dernier, quelques jours après le drame de Lampedusa au cours duquel plus de 360 migrants avaient trouvé la mort, l'Italie a lancé cette opération pour tenter de sauver les migrants lancés des côtes libyennes sur des embarcations de fortune.

Des centaines de migrants meurent tous les ans en traversant dans des conditions extrêmes la Méditerranée depuis les côtes libyennes, profitant de l'instabilité politique de ce pays.

Une grande majorité d'entre eux sont des demandeurs d'asile en provenance d'Érythrée et de Syrie, auxquels s'ajoute une immigration de type économique de populations subsahariennes et africaines.

dt/mmh/lrb/jeb

PLUS:hp