NOUVELLES

GB: Cameron propose le leader conservateur à la chambre des Lords à un poste de commissaire européen

15/07/2014 06:00 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé mardi sur son compte officiel Twitter qu'il proposerait pour un poste de commissaire européen Jonathan Hill, le leader des conservateurs à la chambre des Lords, la chambre haute du parlement.

"Lord Hill va être mon candidat pour être commissaire européen", a twitté David Cameron.

"Lord Hill va apporter une excellente combinaison d'expériences de la politique et du secteur privé pour ce rôle. Il a passé la moitié de sa carrière dans les affaires et l'autre moitié au gouvernement", a ajouté le Premier ministre dans un communiqué de ses services.

"Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il va promouvoir les intérêts britanniques à Bruxelles en travaillant de façon constructive au sein de la Commission européenne et de façon positive avec nos partenaires européens", a-t-il ajouté.

"La commission européenne doit faire face à deux grands défis. Premièrement, celui de savoir comment diffuser la croissance et les emplois à travers l'Europe. Deuxièmement, comment renforcer le soutien populaire dans nombre de pays à l'Union européenne", a quant à lui déclaré Jonathan Hill dans ce communiqué.

"C'est une énorme responsabilité d'avoir l'opportunité de jouer un rôle dans la réforme de l'UE mais c'en est une qui me passionne", a-t-il ajouté, précisant être "impatient de travailler avec Jean-Claude Juncker".

Jonathan Hill, un conservateur de 53 ans, ancien secrétaire politique du Premier ministre John Major entre 1992 et 1994, avait affirmé le mois dernier qu'il refuserait de devenir commissaire européen si on lui demandait, dans une interview accordée au site internet conservateur www.conservativehome.com.

"Non, non, non", avait-il répondu en français à cette question, ajoutant "apprécier être là où il est". "J'aime être à la maison, dans les îles britanniques", avait-il ajouté.

Dans cette interview, il avançait que son nom circulait parce que Catherine Ashton, l'actuelle chef de la diplomatie de l'Union européenne, était également leader de la chambre des Lords lorsqu'elle a été nommée commissaire européenne au commerce en 2008.

mc/dh/fw

PLUS:hp