NOUVELLES

Israël reprend ses frappes sur Gaza

14/07/2014 07:47 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT
MAHMUD HAMS via Getty Images
Palestinians inspect a damaged building after an Israeli military strike in Gaza City on July 8, 2014 . The Israeli air force launched dozens of raids on the Gaza Strip overnight after massive rocket fire from the enclave pounded southern Israel, leaving 17 people injured, sources said. AFP PHOTO / MAHMUD HAMS (Photo credit should read MAHMUD HAMS/AFP/Getty Images)

L'aviation israélienne a repris mardi après-midi le bombardement de la bande de Gaza après avoir observé une trêve de six heures, rejetée par le mouvement palestinien Hamas, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Une série de frappes a visé l'enclave palestinienne, notamment la ville de Khan Younès (sud) et le quartier de Zeitoun, dans l'est de la ville de Gaza.

Quelques minutes avant ces frappes, le porte-parole de l'armée, Peter Lerner, avait indiqué sur son compte Twitter que les bombardements allaient reprendre: "Après six heures de tirs aveugles de roquettes sur Israël, les forces de défense ont repris leurs activités opérationnelles contre le Hamas".

"Après que le Hamas et le Jihad islamique ont rejeté la proposition égyptienne pour un cessez-le-feu et tiré des dizaines de roquettes sur Israël, le Premier ministre et le ministre de la Défense ont décidé d'agir avec fermeté contre des cibles terroristes à Gaza", a indiqué un responsable gouvernemental israélien, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

Le gouvernement israélien avait annoncé plus tôt accepter une initiative de cessez-le-feu proposée par l'Egypte et prévoyant une trêve à compter de 06H00 GMT, après une semaine de bombardements de Gaza.

Le Hamas, qui contrôle l'enclave palestinienne, a pour sa part rejeté l'initiative égyptienne.

Israël avait averti dans la matinée que son armée "frapperait avec force" le Hamas si les attaques à la roquette continuaient, selon la radio publique.

Les raids israéliens sur le territoire palestinien ont fait près de 200 morts et 1.300 blessés en huit jours, en majorité des civils.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des Palestiniens fuient les attaques d'Israël
Les négociations israélo-palestiniennes depuis 1993