NOUVELLES

Bombardier annonce des ententes pour vendre six Q400

15/07/2014 08:29 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Bombardier a annoncé mardi des ententes pour vendre six biturbopropulseurs de ligne Q400 NextGen et le lancement d'une nouvelle configuration passagers-fret de son populaire appareil au Salon de Farnborough.

Horizon Air Industries de Seattle, qui exploite la flotte la plus importante de Q400, a commandé un Q400 NextGen additionnel évalué à 32,6 millions $ US au prix courant. Horizon Air, une filiale d'Alaska Air Group, conserve ses options sur sept autres de ces appareils, tel qu'annoncé précédemment.

Bombardier (TSX:BBD.B) assurera également des tâches de maintenance pour la flotte de 52 avions Q400 appartenant au transporteur aérien au centre de services de Bombardier de Tucson, en Arizona, sur une période de cinq ans, a indiqué l'entreprise montréalaise.

Falcon Aviation Services, d'Abu Dhabi, a aussi signé une lettre d'entente portant sur cinq avions Q400 NextGen, évalués à 160 millions $ US. Cette lettre d'entente vient s'ajouter aux commandes fermes de trois de ces appareils annoncées plus tôt cette année.

Lundi, le transporteur est devenu le premier client de la CSeries aux Émirats Arabes unis à convertir une lettre d'entente en commandes fermes pour deux appareils CS300, évalués à environ 154 millions $ US au prix courant.

Bombardier a par ailleurs lancé une version passagers-fret du Q400 qui sera en mesure de transporter jusqu'à 3690 kilogrammes de cargaisons et 50 passagers.

L'entreprise montréalaise a également confirmé mardi qu'Abu Dhabi Aviation était le client non identifié de Q400 NextGen précédemment annoncé ayant commandé deux de ces appareils en avril dernier.

Alors que se tient le 49e Salon aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni, les constructeurs rivalisent d'annonces aux côtés de certains des plus importants transporteurs aériens au monde.

Depuis la semaine dernière, Bombardier a dévoilé 48 nouvelles commandes et engagements pour ses avions de la CSeries évalués à plus de 3 milliards $ US, malgré l'interruption des essais en vol de la CSeries.

PLUS:pc