DIVERTISSEMENT

Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré: appel au boycott du spectacle de Jean-Pierre Ferland retiré

15/07/2014 08:36 EDT | Actualisé 15/07/2014 08:36 EDT
abdallahh/Flickr
Saint-Jean à Montréal

Les victimes des prêtres pédophiles ont décidé de retirer leur appel au boycottage du spectacle de Jean-Pierre Ferland, prévu pour le 22 août prochain à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré.

Vendredi dernier, l'auteur du recours collectif contre les pères rédemptoristes du Séminaire Saint-Alphonse, Frank Tremblay, avait demandé que l'événement soit déplacé ailleurs dans la région de Québec.

M. Tremblay avait alors affirmé que «ce concert ne peut pas se tenir dans une église sous l'autorité d'une congrégation qui encourage, organise et tolère les abus sexuels face aux enfants sous sa sainte garde».

La Cour supérieure a condamné jeudi les Rédemptoristes a verser des compensations financières allant jusqu'à 150 000$ à au moins 70 élèves qui ont été agressés par des pères entre 1960 et 1987 au Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Frank Tremblay et Jean-Pierre Ferland ont eu l'occasion de discuter ensemble de la question depuis vendredi. Ils ont convenu que le spectacle ne pouvait être déplacé, «par respect pour l'artiste et les citoyens qui se sont déjà procuré des billets», peut-on lire dans un communiqué publié lundi soir.

L'une des organisatrices du concert qui doit avoir lieu à l'occasion de la Grande fête de la Côte-de-Beaupré se réjouit de ce dénouement. «Je souhaite de tout coeur que les victimes puissent trouver réparation, mais on n'a rien à voir avec toute cette histoire-là», a affirmé Sophie Brisson.

Jean-Pierre Ferland a accepté de dédier la chanson Une chance qu'on s'a aux victimes de prêtres pédophiles lors de son spectacle, le 22 août.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le guide 2014 des festivals de musique estivaux