NOUVELLES

Avec Froome et Contador partis, Nibali a la voie ouverte au Tour de France

15/07/2014 12:34 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

BESANCON, France - Le champion en titre Chris Froome et le double gagnant Alberto Contador étant hors d'état de nuire, la voie est toute grande ouverte pour que Vincenzo Nibali devienne le premier Italien vainqueur du Tour de France depuis le regretté Marco Pantani en 1998.

Les Français patientent depuis plus longtemps pour fêter un champion de la Grande Boucle — le dernier ayant été Bernard Hinault en 1985 — mais la présence de trois cyclistes au sein du groupe des six premiers fait augmenter le niveau d'espérance pour l'obtention au minimum d'un premier podium depuis la deuxième place de Richard Virenque en 1997.

Après avoir fait relâche mardi, la compétition reprend mercredi avec la 11e étape. Les astreignantes étapes de montagnes vendredi et samedi fourniront une bonne indication de l'identité des véritables prétendants au titre.

C'est à ce moment que les aptitudes de grimpeur de Niabli pourraient lui permettre de se détacher du peloton.

L'étape de vendredi, d'une distance de 197,5 kilomètres reliant Saint-Étienne à Chamrousse, se termine par une longue ascension de 18 kilomètres.

En ce qui a trait aux principaux rivaux de Nibali, Froome a été contraint à l'abandon pendant la cinquième étape en raison d'un poignet fracturé et Contador s'est fracturé un tibia au cours de la 10e étape de lundi.

«Je ne me réjouis pas de ce qui est arrivé à Chris et à Alberto, a commenté Nibali, âgé de 29 ans. Les ascensions auraient été meilleures et plus spectaculaires pour tout le monde s'ils avaient été là.»

Nibali, vainqueur du Tour d'Espagne en 2010 et du Giro d'Italie en 2013, possède une avance de deux minutes 23 secondes devant l'Australien Richie Porte et de 2:47 devant l'Espagnol Alejandro Valverde, gagnant du Tour d'Espagne il y a cinq ans.

Trois Français sont à moins de quatre minutes de Nibali — Romain Bardet, Tony Gallopin et Thibaut Pinot. Aucun n'est passé proche de monter sur le podium dans une grande course, mais Bardet, âgé de 23 ans, et Pinot, 24 ans, sont d'excellents grimpeurs.

«Nous devons rester calmes et analyser froidement la situation, a mentionné prudemment Nibali. Le danger peut venir de n'importe où.»

Porte a agi comme un bon coureur de soutien à Froome au sein de l'équipe Sky, l'an dernier. Il a maintenant le feu vert pour attaquer.

«Porte fait bien dans les courses montagneuses. Il fait bien dans les contre-la-montre. Vous devez le garder à bonne distance, a relevé Nibali. Vous devez avoir à l'oeil Valverde. Il peut attaquer à tout moment.»

Valverde, âgé de 34 ans, a écopé une suspension de deux ans en 2010 pour son implication dans une affaire de dopage.

Comme Nibali, Pantani était un pugnace compétiteur qui appréciait attaquer dans les montées difficiles.

Pantani a été retrouvé mort dans une chambre d'hôtel lors de la journée de la Saint-Valentin en 2004 et un coroner a attribué son décès à une surdose de cocaïne. Nibali possède un des maillots jaunes de Pantini chez lui, un cadeau que lui a fait la mère de Pantini à l'occasion du 10e anniversaire de la mort de son fils.

«Ce serait un grand honneur que de lui succéder», a-t-il dit.

L'étape de vendredi revêtira un cachet particulier pour Nibali parce qu'elle marquera le 100e anniversaire de naissance du double champion du Tour de France Gino Bartali, qui est décédé en 2000 à l'âge de 85 ans.

L'étape de mercredi sera longue de 187,5 kilomètres dans le nord-est de la France, entre Besancon et Oyonnax.

Le vétéran Fabian Cancellara ne sera pas au départ. Le Suisse âgé de 33 ans veut concentrer ses efforts sur les Championnats mondiaux sur route qui auront lieu à Ponferrada, en Espagne, du 21 au 28 septembre.

Cancellara avait également déclaré forfait avant la 11e étape du Tour en 2012.

PLUS:pc