NOUVELLES

Nibali enlève la 10e étape du Tour de France et Contador doit abandonner

14/07/2014 01:28 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

PLANCHER-LES-MINES, France - L'Italien Vincenzo Nibali s'est imposé en véritable patron du Tour de France en remportant la 10e étape dans les montagnes des Vosges, lundi, journée marquée par l'abandon de son grand rival et double vainqueur Alberto Contador.

Nibali, le leader de l'équipe Astana, a également repris le maillot jaune au Français Tony Gallopin — qui lui avait subtilisé la veille — à l'issue de l'étape de 161,5 kilomètres de Mulhouse à La Planche des Belles Filles.

À l'aide d'une redoutable accélération à deux kilomètres de l'arrivée, Nibali a rejoint et dépassé Joaquim Rodriguez, parti en échappée à l'avant. L'Espagnol a tenté de prendre la roue de Nibali pour demeurer dans son sillage mais l'Italien a placé une autre accélération avec 700 mètres pour terminer l'étape en solitaire.

Au fil d'arrivée, Nibali a devancé de 15 secondes le Français Thibault Pinot. L'Espagnol Alejandro Valverde s'est classé troisième, cinq autres secondes en arrière.

Nibali a donc récupéré le maillot jaune qu'il avait porté pendant sept jours après avoir gagné la deuxième étape dans les collines du Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre.

«J'avais de bonnes jambes. Je savais que les trois derniers kilomètres étaient les plus difficiles, et c'est là que j'ai accéléré, a expliqué Nibali, qui a sucé son pouce en l'honneur de sa fille à qui il a dédié sa victoire. Je croyais que Rodriguez allait me suivre mais il semblait être à la peine.»

Avec l'abandon de Contador, Nibali fait désormais figure de favori pour gagner son premier Tour de France. Il a déjà remporté le Giro italien et la Vuelta espagnole — les deux autres grandes classiques du cyclisme.

Au classement cumulatif, il devance l'Australien Richie Porte par presque deux minutes et demie. Valverde est troisième à 2:47.

«Ma performance d'aujourd'hui, c'est du très haut niveau, similaire à ce que j'ai fait sur le Giro en 2013. Maintenant, je vais essayer de garder le maillot jaune, mais ça ne veut pas dire que je n'ai plus de rivaux. Richie Porte et Alejandro Valverde sont là par exemple. Je vais devoir gérer mon avantage.«

L'abandon de Contador, le vétéran espagnol de 31 ans de l'équipe Tinkoff-Saxo Bank, fait suite à celle du Britannique Chris Froome, tenant du titre, victime lui aussi d'un accident lors de la cinquième étape. Avant le départ de la course, ils étaient considérés comme les deux principaux favoris.

«Je suis désolé pour Alberto Contador, a poursuivi Nibali. Il a chuté juste devant moi, et j'ai vu que c'était une lourde chute. Si je gagne le Tour, ce sera difficile de savoir si c'est grâce aux chutes de Froome et de Contador. J'étais prêt à un duel avec Alberto. Mais les chutes font partie de ce sport, cela m'est arrivé plusieurs fois à moi aussi.»

PLUS:pc