NOUVELLES

Les suspensions à Asafa Powell et Sherone Simpson sont réduites à six mois

14/07/2014 05:36 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

KINGSTON, Jamaïque - Le Tribunal arbitral du sport a réduit à six mois les suspensions imposées aux sprinteurs jamaïcains Asafa Powell et Sherone Simpson, qui s'élevaient initialement à 18 mois.

Powell, un ancien détenteur du record du monde au 100 mètres, et Simpson, qui a décroché trois médailles olympiques, ont échoué des tests antidopage montrant la présence d'un stimulant, l'oxilofrine, aux essais nationaux de Jamaïque l'an dernier.

Le comité disciplinaire antidopage de la Jamaïque avait imposé des suspensions de 18 mois aux deux athlètes en avril, rétroactivement au 21 juin 2013.

Powell a déclaré, dans un communiqué conjoint avec Simpson, qu'il avait toujours eu le sentiment que la suspension de 18 mois n'était pas conforme à une sanction qu'on donne habituellement lors d'un premier test positif. Simpson a affirmé qu'ils n'avaient pas violé les règles de façon intentionnelle.

Le TAS a annoncé lundi qu'il avait décidé de réduire leur période d'inadmissibilité à six mois. Cette peine a déjà été purgée. Le tribunal a entendu les appels à New York en l'espace de deux jours, plus tôt ce mois-ci.

Les deux athlètes avaient demandé que leurs suspensions soient réduites à trois mois, en affirmant que leurs trangressions étaient «mineures» parce qu'elles avaient été provoquées par la contamination d'un supplément que les deux prenaient.

PLUS:pc