NOUVELLES

La tragédie du Costa Concordia

14/07/2014 06:51 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

Rappel des principaux événements depuis le naufrage du Costa Concordia, qui a fait 32 morts dans la nuit du 13 janvier 2012 alors que l'épave est entrée dimanche dans le port de Gênes :

2012

- 13 jan: le Costa Concordia, transportant 4.229 personnes, dont plus de 3.200 touristes, heurte un rocher à environ 300 mètres de l'île toscane du Giglio. Le navire de croisière, qui s'était approché de l'île pour une parade nocturne, s'échoue à moins de 50 mètres du rivage.

- 14 jan: le commandant du navire, Francesco Schettino, est placé en détention à Grosseto (centre), accusé avec son second, d'homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon de navire.

- 15 jan: Costa Crociere, propriétaire italien du paquebot, accuse le commandant d'"erreurs" dans la trajectoire du navire et la gestion de l'urgence.

- 17 jan: Schettino est assigné à résidence à son domicile.

Premières plaintes contre Costa. Des procédures judiciaires seront ouvertes dans plusieurs pays.

- 27 jan: accord entre Costa et une association de passagers prévoyant une indemnisation de 11.000 euros par personne.

- 12 fév: début du pompage des 2.400 tonnes de carburant pour éviter une marée noire.

- 3 mars: première d'une longue série d'audiences préliminaires devant le tribunal de Grosseto. Outre Schettino, cinq employés de Costa seront poursuivis.

- 5 juil: allègement de l'assignation à résidence de Schettino, qui demande pardon le 11 à la télévision. Fin juillet sa compagnie le licencie.

- 13 sept: un rapport d'experts relève des défaillances de Costa dans la gestion du naufrage, notamment une sous-évaluation de la gravité de l'accident.

2013

- 10 avr: Costa est condamnée à un million d'euros d'amende au terme d'une procédure négociée au cours de laquelle elle a reconnu sa responsabilité administrative.

- 14 mai: les six inculpés demandent à négocier leur peine avec le tribunal. Tous reçoivent un avis favorable du parquet sauf Schettino.

- 17 juil: ouverture du procès du commandant à Grosseto. Parmi les 250 parties civiles figurent Costa, l'État italien et l'île du Giglio.

- 20 juil: les cinq coaccusés sont condamnés à des peines de un an et six mois de prison à deux ans et dix mois, pour homicides par imprudence. En septembre, le parquet principal de Florence dépose un recours.

- 16-17 sept: l'épave du Concordia est redressée, une première mondiale qui dure une vingtaine d'heures.

- 8 oct: les restes humains d'une passagère italienne sont retrouvés dans l'épave. Un serveur de nationalité indienne est toujours porté disparu.

2014

- 6 mai: le renflouement du navire, prévu en juin, est retardé suite au décrochement d'un des 19 caissons géants installés pour le faire flotter.

- 30 juin: le gouvernement choisit le port de Gênes pour y effectuer le démantèlement du paquebot, estimé à environ 100 millions d'euros.

- 14 juil: première phase réussie du renflouement: le Concordia a recommencé à flotter librement.

- 23 juil: il quitte l'île du Giglio en direction de Gênes, à une vitesse moyenne de deux noeuds (3,7 km/h), tiré par deux puissants remorqueurs de haute mer sur un parcours de quelque 280 km le long des côtes italiennes.

- 27 juil: l'épave entre dans le port de Gênes pour y être démontée, deux ans et demi après le naufrage.

fm-vm/abk

PLUS:hp