NOUVELLES

La mort héroïque d'Archie Andrews sera digne du héros roux

14/07/2014 09:34 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Archie Andrews périra en sauvant la vie de son ami homosexuel, une fin digne du bon gars qu'il est.

Le fameux héros roux de la bande dessinée américaine — du moins l'une de ses incarnations — trouvera la mort dans le prochain épisode de la série «Life with Archie» (Archie: le Mariage) — qui paraîtra mercredi — en intervenant pour empêcher un attentat contre le sénateur Kevin Keller, le premier personnage ouvertement homosexuel d'Archie Comics. Celui-ci menait campagne pour un plus grand contrôle des armes à feu à Riverdale. La mort d'Archie avait été annoncée en avril et conclura la série qui racontait l'histoire de l'adolescent et de ses amis à l'âge adulte.

«Sans être trop grandiloquente, cette mort sera digne d'un personnage qui a toujours donné la priorité à ses amis, a dit Chris Cummins, un spécialiste de la bande dessinée américaine. C'est un coup publicitaire, bien sûr, mais un coup publicitaire réalisé avec coeur et qui aura des conséquences permanentes.»

Les derniers moments de la vie d'Archie seront racontés dans le no 36 de la série. Le no 37 amènera le lecteur un an plus tard alors que Riverdale honorera la mémoire du héros.

Archie Andrews est apparu en 1941. Il est devenu l'un des plus colorés représentants du mythe américain. Les autres incarnations du personnage poursuivront leurs aventures dans les autres séries d'Archie Comics.

«Nous ne voulions pas seulement attirer l'attention. Nous souhaitions aussi montrer la nature héroïque du personnage, a indiqué l'un des éditeurs et co-chef de la direction d'Archie Comics, Jon Goldwater. Il est vraiment prêt à mourir pour son ami Kevin. Archie se serait sacrifié pour sauver n'importe lequel de ses amis. Archie serait même mort pour sauver un étranger.»

Kevin Keller est entré dans l'univers d'Archie en 2010. Il a même eu droit à sa propre série. Dans «Life with Archie», c'est un militaire marié qui vient d'être élu sénateur. Il se bat pour un plus grand contrôle des armes à feu depuis que son mari a été blessé par balle lors d'un cambriolage.

Si la série originale narrait les aventures innocentes mais drôles d'un groupe d'élèves de l'école secondaire de Riverdale, l'éditeur s'est ouvert, au cours des récentes années, à la modernité. Au cours des quatre dernières années, «Life with Archie» a raconté le mariage de Keller, la mort de l'enseignante Miss Grundy, le combat contre le cancer d'une amie d'Archie, Cheryl Blossom, et subséquemment, des coûts des soins de santé.

Archie Comics a aussi lancé un autre série d'horreur intitulée «Afterlife with Archie» qui dépeint un Riverdale envahi par des zombies (le premier d'entre eux étant le meilleur ami d'Archie, Jughead Jones).

Un autre spécialiste de la bande dessinée américaine, Andrew Wheeler, a loué la façon avec laquelle la mort d'Archie a été abordée. Selon lui, le sacrifice du héros n'est pas qu'une simple question d'héroïsme. «C'est une condamnation sans ambiguïté des lois américains laxistes sur les armes à feu», a-t-il écrit, lundi.

Pour lui, il n'est pas surprenant de voir Archie Comics aborder des questions aussi sérieuses. «(L'éditeur) ne craint pas les idées audacieuses», a-t-il ajouté.

Alors, qui a tué Archie ? M. Goldwater ne répond pas à la question, laissant plutôt entendre qu'il s'agit d'un harceleur qui voulait assassiner Kevin Keller.

PLUS:pc