NOUVELLES

Syrie/nouvelles bombes: Holder inquiet du "mariage meurtrier" entre islamistes

13/07/2014 12:02 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

Le ministre américain de la Justice Eric Holder a jugé "plus effrayant que tout" le "mariage meurtrier" entre islamistes en Syrie pour fabriquer une nouvelle génération de bombes indétectables, dans une interview sur la chaîne ABC diffusée dimanche.

"C'est quelque chose qui nous inquiète vraiment profondément", a déclaré le ministre dans cet entretien enregistré vendredi à Londres, après une tournée en Europe auprès de ses homologues.

Il s'agit du premier haut responsable américain à confirmer que des combattants dotés d'un savoir-faire font équipe avec les islamistes de Syrie pour fabriquer une nouvelle génération de bombes ultrasophistiquées.

Cette crainte provoque depuis début juillet un renforcement des mesures de sécurité dans les aéroports d'Europe et du Proche-Orient desservant les Etats-Unis avec des vols directs.

"Ce n'est pas un exercice. Nous faisons cela en réaction à des choses que nous avons détectées", a justifié M. Holder.

"Nous surveillons en permanence ce que font les concepteurs de bombes, les nouvelles techniques qu'ils essaient d'utiliser", a-t-il ajouté.

Le ministre a parlé d'un "mariage meurtrier dans lequel des personnes avec un savoir-faire technique épousent des gens qui ont suffisamment de ferveur pour donner leur vie en soutien à une cause dirigée contre les Etats-Unis et leurs alliés".

Il s'est inquiété du flux d'Européens et d'Américains se rendant en Syrie et "de l'impact potentiel qu'ils pourraient avoir, non seulement là-bas mais aussi dans leurs pays d'origine".

Il a estimé à 7.000 le nombre de ces combattants étrangers en Syrie.

"D'une certaine manière, c'est plus effrayant que tout ce que j'ai pu voir en tant que ministre de la Justice", a-t-il souligné.

"Le potentiel négatif que je vois émaner des informations en Syrie et en Irak est très inquiétant".

De la même manière, il a estimé que tôt ou tard les combattants jihadistes de l'Etat islamiste (EI), la branche d'Al-Qaïda en Irak qui a lancé une vaste offensive dans le pays et pris des pans de territoire, finiraient par se "tourner vers l'Ouest et les Etats-Unis en particulier".

"Pour l'instant, l'EI est une organisation qui se concentre seulement sur l'Irak et la Syrie. Si (ses combattants) parviennent à consolider leur avancée dans cette région, je pense que ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne commencent à regarder ailleurs".

"Donc c'est quelque chose que nous devons traiter en priorité maintenant", a dit le ministre. "Je pense que nous traversons une période dangereuse".

En outre, les "loups solitaires", du type des auteurs du double attentat en avril 2013 sur le marathon de Boston, "ces extrémistes violents venus de l'intérieur, sont des gens qui me tiennent éveillé la nuit", a ajouté M. Holder, pour "tenter d'anticiper ce qu'ils préparent".

chv/sam

PLUS:hp