DIVERTISSEMENT

Gala Juste pour rire : Pierre Verville et André-Philippe Gagnon caricaturent nos politiciens

13/07/2014 06:38 EDT | Actualisé 13/07/2014 06:38 EDT
Laurence Labat

Les politiciens. Terrain de jeu alléchant pour deux imitateurs aguerris de la trempe de Pierre Verville et André-Philippe Gagnon, qui se retrouvent comme de vieux potes sous les cieux rieurs de Juste pour rire. Les Galas du Festival étant tous regroupés, cette année, sous la thématique des Têtes de Turc des Québécois, qui d’autre qu’eux auraient été mieux placés pour se moquer des Stephen Harper, Philippe Couillard, Justin Trudeau, Jean-François Lisée, Christine St-Pierre et autres Pierre Karl Péladeau qui nous gouvernent… et nous font souvent rigoler malgré eux?

«Des blagues sur les politiciens, on n’en a jamais assez, estime Pierre Verville. On n’a qu’à regarder la commission Charbonneau! (rires) Il y a des gens qui oublient des choses, d’autres qui ne savent pas d’autres choses… Ça fait du bien de s’amuser avec eux, ça défoule! Ce ne sont pas les individus comme tels, qu’on attaque, mais plutôt ce qu’ils font. On peut rire de ce que les politiciens font sans rire de ce qu’ils sont. Quand tu fais des niaiseries, il faut que tu t’attendes à ce qu’on le souligne au crayon gras! C’est de ça qu’on va traiter.»

Lundi, Pierre et André-Philippe accueilleront, entre autres, François Léveillée (qui signe aussi la mise en scène de la soirée), Emmanuel Bilodeau et Guy Nantel. Et il se pourrait que des invités-surprises s’amènent au moment où on ne les attend pas. Ou, encore, d’autres pourraient être là… sans y être, par la magie des multiples cordes vocales des deux animateurs.

«André-Philippe et moi, quand on va présenter nos intervenants, on peut en profiter pour changer nos voix, laisse planer Pierre Verville. On aura donc toujours de nouveaux présentateurs. Ce sera formidable, très varié, et il y aura toujours de la performance, puisqu’on est en imitation.»

Celui qui personnifie nos élus à la télévision, à Et Dieu créa Laflaque, et à la radio, à À la semaine prochaine, juge que son comparse et lui ont «un sujet en or» entre les mains. D’ailleurs, le tandem ne compte pas se séparer pendant le spectacle et prévoit offrir ses trois grands numéros, dont le segment d’ouverture et la finale, en équipe.

«On ne cherche pas à faire de solo du tout. Le but, c’est de faire un show à deux. C’est une belle occasion, parce que ça ne se reproduira peut-être plus jamais. Alors, on en profite et on veut que ça soit le meilleur possible!»

Grande complicité

Pierre Verville et André-Philippe Gagnon s’étaient commis ensemble dans un Gala Juste pour rire en 2012, lors du 30e anniversaire du Festival, dans une vignette qui avait été une «bombe totale», aux dires de Verville. Les deux hommes avaient eu énormément de plaisir et étaient très excités qu’on leur propose de remettre ça cette année.

«On s’est aperçus qu’on s’amusait beaucoup, raconte Pierre. Avant d’entrer sur scène, en coulisses, on était comme deux petits gars, on faisait toutes sortes de simagrées. On avait retrouvé la magie qui nous avait donné envie de faire ce métier-là, à 14 ou 15 ans. André-Philippe et moi, on a du funensemble et on veut que ça transparaisse. On n’a même pas besoin de se forcer, c’est là.»

À eux deux, ils totalisent 60 ans d’expérience en humour, en contorsions faciales, en pastiches, en parodies, en facéties de toutes sortes. Leurs parcours auraient pu se ressembler, ils auraient pu être de féroces compétiteurs. Mais Pierre Verville et André-Philippe Gagnon ont emprunté des chemins différents et ne nagent pas dans les mêmes eaux.

«Travailler avec André, c’est extraordinaire, parce qu’on se complète. Lui, c’est un gars de scène, il est très physique dans ses imitations. On a un team qui fonctionne. Peut-être que le public nous croyait en compétition quand on a commencé, c’est normal, mais, avec le temps, tout passe. On a des carrières tellement différentes qu’il n’y a pas de rivalité. On ne joue pas dans les mêmes registres, nos voix ne sont pas les mêmes. Alors, ça fonctionne, parce qu’on ne fait pas la même chose du tout», conclut Pierre Verville.

Le Gala Juste pour rire «Les Politiciens», animé par Pierre Verville et André-Philippe Gagnon, mis en scène par François Léveillée, est présenté à la Salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts le lundi 14 juillet, à 18h30 et 21h30.

Le 32e Festival Juste pour rire se tient jusqu’au 26 juillet.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques artistes qui seront sur scène au Festival Juste pour rire 2014