NOUVELLES

Par plusieurs centaines, les Canadiens célèbrent le triomphe de l'Allemagne

13/07/2014 09:24 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - Plusieurs centaines de Canadiens ont bravé soit une chaleur suffocante, soit de fortes averses afin d'assister à la victoire de l'Allemagne contre l'Argentine lors de la finale de la Coupe du monde de soccer, dimanche après-midi

Des adeptes du sport le plus populaire au monde se sont réunis dans des lieux publics de plusieurs régions du pays pour encourager leur équipe favorite.

Ils ont été témoins de la victoire de l'Allemagne contre l'Argentine, 1-0, pour le quatrième titre de son histoire.

À Montréal, plusieurs centaines d'amateurs ont fait fi d'un ciel nuageux pour participer à une fête en plein air au Parc Jean-Drapeau, qui est aussi le site du Grand Prix de Formule-1.

La pluie a commencé à tomber sur la foule enthousiaste, massée devant deux écrans géants, avant de se transformer en fortes averses au moment où le match tirait à sa fin. Les spectateurs ont manifesté leur joie lorsque l'Allemagne a été déclarée championne, avant de quitter graduellement les lieux. Certains sont néanmoins demeurés sur place pour savourer la victoire.

Jonathan Lohe Chung, qui appuyait l'Argentine, ne croyait pas qu'il faudrait attendre si longtemps pour voir une équipe faire bouger les cordages.

«Je m'attendais à voir deux ou trois buts dans le match, mais les deux formations ont adopté un style conservateur. Mais ce fut un grand match, peu importe le résultat.»

À Toronto, des centaines d'amateurs en sueur se sont rassemblés près du Centre des congrès de Metro Toronto et ont assisté nerveusement à la rencontre lors de laquelle aucune des deux formations n'est parvenue à trouver le fond du filet en temps réglementaire.

Bien que plusieurs personnes arboraient le chandail rayé de l'Argentine, les supporters de l'Allemagne semblaient plus nombreux, et beaucoup plus bruyants.

Plusieurs scandaient «Germany!» et «Deutschland!» chaque fois que l'un ou l'autre des deux gardiens effectuait un arrêt.

«Si vous êtes Allemand, vous criez à chaque occasion», a expliqué Nicole Hauvisen, qui vit à Toronto depuis cinq ans.

Alors que les partisans de l'Allemagne — dont plusieurs avaient le visage peint ou circulaient torse nu — se sont mis à danser une fois la rencontre terminée, les supporters de l'Argentine ont quitté les lieux en silence, certains refusant même d'être interviewés.

L'un d'eux, Rhys Wakeham, estimait que le match était terminé immédiatement après le but de l'Allemagne, survenu avec un peu plus de sept minutes à jouer.

«Il n'y a aucun espoir. Je me suis dit que c'était fini lorsque les Allemands ont marqué... La défensive de l'Allemagne était tout simplement trop forte.»

PLUS:pc