NOUVELLES

Nucléaire iranien: arrivée de John Kerry à Vienne

13/07/2014 12:11 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est arrivé dimanche matin à Vienne pour débloquer de très difficiles négociations sur le nucléaire iranien, à huit jours de la date butoir pour aboutir à un accord définitif.

En provenance de Kaboul, John Kerry se joindra à la mi-journée à ses homologues William Hague, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier dans la capitale autrichienne, où les négociateurs iraniens et ceux du 5+1 (USA, GB, France, Russie, Chine et Allemagne) discutent âprement depuis le début du mois pour trouver un accord sur ce dossier qui empoisonne leurs relations depuis une décennie.

Le but de ces rencontres au sommet, décidées alors que les négociations sont dans une phase "difficile", selon les deux parties, vise, selon Washington, à aplanir "les divergences importantes" subsistant dans les négociations.

Parvenir à un accord avant la date butoir "est difficile mais pas impossible", a déclaré samedi un haut représentant du département d'Etat, assurant que les négociateurs étaient déterminés à "travailler jusqu'au dernier moment".

"Ce qui reste, ce sont les questions clés, qui sont déterminantes", a résumé de son côté vendredi à la télévision le négociateur iranien Abbas Araghchi, évoquant "des divergences profondes".

La communauté internationale, qui soupçonne l'Iran de vouloir se doter de la bombe atomique, veut obtenir de fermes garanties sur la nature strictement civile du programme nucléaire iranien, en échange de la levée des sanctions qui asphyxient l'économie de ce pays.

jkb/glr/jr

PLUS:hp