NOUVELLES

Mondial: le Brésil transmet symboliquement la Coupe à la Russie, prochain organisateur

13/07/2014 05:07 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a remis symboliquement dimanche l'organisation de la Coupe du monde à son homologue russe Vladimir Poutine, dont le pays sera l'hôte du tournoi en 2018.

Les deux dirigeants ont été rejoints par le président de la Fifa, Joseph Blatter, pour cette cérémonie à l'intérieur du légendaire stade Maracana avant la finale Allemagne-Argentine à Rio de Janeiro.

"Je tiens à féliciter la présidente Rousseff pour la façon dont la Coupe du monde a été organisée", a déclaré M. Poutine cité dans un communiqué diffusé par la Fifa. "Nous ferons tout notre possible pour organiser l'événement au meilleur niveau", a-t-il ajouté.

M. Blatter a présenté un document signé des deux présidents officialisant la passation de pouvoir, tandis qu'ils recevaient chacun un ballon officiel.

Dans un autre communiqué, Mme Rousseff a déclaré que le pays avait organisé une Coupe du monde réussie et "qui n'était pas parfaite seulement parce que le sixième sacre (de la Seleçao) n'a pas eu lieu".

"Tous les Brésiliens de ce pays immense et bien-aimé vous invitent tous à revenir pour les Jeux olympiques et paralympiques (à Rio) en 2016, qui vous accueilleront avec le même compétence et la même hospitalité que celles démontrées durant la Coupe du monde", a-t-elle ajouté.

lth/hdz/dhe

PLUS:hp