NOUVELLES

Mo Martin réussit le coup de sa carrière et remporte l'Omnium britannique

13/07/2014 12:38 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

SOUTHPORT, Royaume-Uni - Mo Martin a frappé le meilleur coup de sa vie, et ça lui a permis de devenir la championne de l'Omnium britannique féminin dimanche.

Installée loin dans l'allée du 18e trou, Martin a claqué un coup de bois-3 qui a ricoché contre la tige du fanion de cette normale-5, mettant la table pour un coup roulé de six pieds pour un aigle. Une heure plus tard, elle a appris qu'elle était la championne d'un tournoi majeur lorsque Inbee Park et Shanshan Feng ont été incapables de demeurer sous la normale au cumulatif.

«Il faut que je me pince pour savoir que c'est vrai», a dit Martin.

Ce coup s'est révélé être la cerise sur le sundae.

«C'est un rêve devenu réalité, a admis Martin. C'est la meilleure semaine de toute ma vie.»

Martin fait pourtant partie des golfeuses les moins puissantes du circuit, et elle a triomphé en réalisant un aigle — le premier de sa saison. Ça lui aura pris six ans pour accéder au circuit de la LPGA, et sa première victoire en 64 épreuves s'est produite dans un tournoi majeur.

Martin a joué la normale (72), à l'occasion d'un après-midi plutôt venteux où aucune des golfeuses n'a pu jouer sous la normale. L'Américaine, qui est âgée de 31 ans, fut la seule joueuse à être sous la normale au cumulatif, à 287 (moins-1).

Elle l'a emporté par un seul coup devant Park et Feng, qui auraient pu provoquer la prolongation. Elles ont toutefois été incapables d'enregistrer un oiselet sur les 17e et 18e trous — deux normales-5.

Tout ça, à cause d'un seul coup.

«Un coup de bois-3 absolument parfait, a dit la championne. Quand la balle s'est retrouvée dans les airs, j'ai crié 'Atterri!'. Puis j'ai crié 'Arrête!'. Et lorsque j'ai constaté qu'elle se dirigeait vers le trou, j'ai dit 'O.K.!, je n'ai plus rien d'autre à dire à cette balle'. Je l'ai même entendue frapper la tige du fanion. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais.»

Les Américaines ont maintenant remporté les trois premiers tournois majeurs du circuit de la LPGA pour la première fois depuis 1999. Lexi Thompson a triomphé au Championnat Kraft Nabisco, puis Michelle Wie a imité sa compatriote à l'Omnium féminin des États-Unis.

La seule Canadienne inscrite à ce tournoi majeur, Alena Sharp, de Hamilton, en Ontario, a signé une carte finale de 75 qui l'a reléguée à égalité en 51e position à plus-13 au cumulatif.

PLUS:pc