NOUVELLES

Martin gagne la 9e étape du TDF, mais Gallopin s'empare du maillot jaune

13/07/2014 12:08 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

MULHOUSE, France - Le cycliste allemand Tony Martin s'est détaché du peloton tôt dans l'épreuve et s'est accroché pour remporter la neuvième étape du Tour de France, dimanche, tandis que le Français Tony Gallopin soutirait le maillot jaune du meneur à l'Italien Vincenzo Nibali.

Martin, un triple champion du monde du contre-la-montre âgé de 29 ans, s'est détaché du groupe de coureurs tôt dans l'épreuve en compagnie du grimpeur italien Alessandro De Marchi.

«L'objectif était de gagner cette étape. Il y avait une opportunité pour le faire et je me sentais bien, tout comme mes jambes d'ailleurs, a-t-il dit. J'étais conscient que c'était l'une de mes rares occasions de remporter une étape.»

L'épreuve de 170 km entre Gérardmer et Mulhouse — situés dans le massif des Vosges près de la frontière franco-allemande — était ponctuée de six ascensions modérées qui n'ont pas causé d'ennuis à Martin, qui n'est pourtant pas reconnu pour ses qualités de grimpeur.

«Quand je me suis approché de la première ascension, j'ai réalisé que j'étais assez fort pour lancer une attaque, et les choses se sont bien déroulées, a-t-il expliqué. Nous sommes à proximité de l'Allemagne, et ça m'a motivé encore davantage.»

Gallopin, de l'équipe Lotto Belisol, a franchi le fil d'arrivée quelques minutes après l'Allemand, mais fut suffisamment rapide pour effacer son déficit de plus de trois minutes sur Nibali.

«C'est avec beaucoup de fierté que je vais porter le maillot jaune à l'occasion de l'épreuve disputée lors de la Fête nationale (le 14 juillet), a dit le cycliste de 26 ans. C'est un peu épeurant, mais je vais essayer d'en profiter.»

Gallopin détient une avance d'une minute et 34 secondes sur Nibali.

Le dernier Français à avoir porté le maillot jaune du meneur fut Thomas Voeckler en 2011. Il l'avait aussi porté en 2004 — l'année où Lance Armstrong avait gagné le sixième de ses sept titres du Tour de France, avant de tous les perdre après avoir été reconnu coupable de dopage.

Svein Tuft et Christian Meier, de Langley, en C.-B., ont respectivement terminé 76e et 113e de l'étape. Au cumulatif, Tuft occupe le 131e rang, tandis que son compatriote est 133e.

PLUS:pc