NOUVELLES

Les Allemands célèbrent le triomphe de la Mannschaft à la Coupe du monde

13/07/2014 08:56 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

BERLIN - L'Allemagne est tombée dans l'allégresse quand Mario Goetze a marqué en temps supplémentaire en finale de la Coupe du monde, dimanche, ce qui a mené la Mannschaft vers un triomphe de 1-0 aux dépens de l'Argentine.

Rassemblée sur environ deux km près de la célèbre porte de Brandebourg, une foule d'un quart de million de personnes a pu exprimer sa joie sur la frappe décisive à la volée, à la 113e minute.

La fête ne faisait alors que commencer à Berlin. Les cris et les klaxons résonnaient haut et fort bien avant que le capitaine Philip Lahm soulève le trophée, au Stade Maracana de Rio de Janeiro.

Le geste emblématique a donné le coup d'envoi des feux d'artifice à la porte de Brandebourg, où les supporters ont commencé à affluer six heures avant le match. Trois heures avant le sifflet initial, la police a déclaré le site complet en termes de capacité.

«Ils ont rendu ça excitant, a mentionné Leon Tober de Fuerstenwalde, à l'est de Berlin. L'attente a été longue (le pays n'avait pas remporté le Mondial depuis 1990). C'est fabuleux pour la nouvelle génération.»

La porte de Brandebourg accueillera d'autres réjouissances mardi, quand la brigade de Joachim Loew va montrer le trophée des vainqueurs à ses partisans.

«Nous rêvions d'être champions du monde et cela est devenu réalité», a dit le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier.

PLUS:pc