NOUVELLES

Le célèbre chef d'orchestre américain Lorin Maazel est mort à l'âge de 84 ans

13/07/2014 02:59 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

CASTLETON, États-Unis - Le chef d'orchestre et compositeur américain Lorin Maazel, qui a dirigé certains des orchestres les plus réputés du monde, est mort dans sa résidence de la Virginie, dimanche, alors qu'il se préparait pour le festival Castleton qu'il avait créé. Il était âgé de 84 ans.

Des responsables du festival ont indiqué que M. Maazel avait rendu l'âme dans sa propriété de Castleton après des complications découlant d'une pneumonie. Le décès a été annoncé sur le site Internet du festival et sur le site personnel du maestro.

Connu pour son énergie continuelle et sa passion pour la précision, Lorin Maazel a dirigé près de 200 orchestres dans au moins 7000 opéras et concerts durant ses 72 années comme chef d'orchestre, selon la biographie publiée sur son site Internet.

M. Maazel, un Américain né à Paris en 1930, a reçu ses premières leçons de violon à l'âge de cinq ans. Considéré comme un prodige, il avait sept ans lorsqu'il a été invité par Arturo Toscanini à diriger l'Orchestre symphonique de la NBC. Ses débuts à l'Orchestre philharmonique de New York ont commencé cinq ans plus tard, en 1942. À l'âge de 15 ans, il avait déjà dirigé la plupart des grands orchestres américains. À 16 ans, il est entré à l'université de Pittsburgh pour y étudier les langues, les mathématiques et la philosophie, et a joué du violon avec l'Orchestre symphonique de Pittsburgh pour payer ses études.

En 1960, à l'âge de 30 ans, il est devenu le premier chef d'orchestre américain à participer au festival d'opéra de Bayreuth, en Allemagne. Il a ensuite été directeur artistique et principal chef d'orchestre de l'Opéra allemand de Berlin à partir de 1965.

Lorin Maazel a également été directeur musical de l'Orchestre de Cleveland de 1972 à 1982. Il a ensuite été directeur général, directeur artistique et principal chef d'orchestre de l'Opéra d'État de Vienne, le premier Américain à occuper ces fonctions. Le maestro a aussi été directeur musical de l'Orchestre symphonique de Pittsburgh de 1988 à 1996.

Le directeur de l'Opéra d'État de Vienne, Dominique Mayer, a déclaré dans un courriel qu'il était très attristé par le décès de M. Maazel.

«J'ai connu Lorin Maazel en tant qu'artiste polyvalent, chef d'orchestre formidable et personne minutieuse», a affirmé M. Mayer, qui a qualifié son travail d'«inspirant».

M. Maazel a aussi été directeur musical de l'Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise pendant environ une décennie, jusqu'en 2002. Cette année-là, il avait été choisi pour remplacer Kurt Masur en tant que directeur musical de l'Orchestre philharmonique de New York, le plus vieil orchestre des États-Unis. Il y a travaillé pendant sept ans. En 2008, il avait fait une visite très remarquée avec l'orchestre en Corée du Nord.

Lorin Maazel était aussi compositeur. Son premier opéra, «1984», était inspiré du roman de George Orwell, mais avait reçu des critiques largement négatives.

M. Maazel avait fondé le festival de musique classique de Castleton avec sa femme, Dietlinde Turban Maazel, en 2009. Il voulait ainsi guider les jeunes musiciens et apporter une énergie nouvelle à la musique classique avec des performances mettant en vedette de jeunes talents.

Le chef d'orchestre laisse dans le deuil sa femme, quatre filles, trois garçons et quatre petits-enfants.

PLUS:pc