NOUVELLES

Israël annonce des raids à la mi-journée sur le nord de la bande de Gaza

13/07/2014 03:20 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

L'armée israélienne a appelé dimanche les habitants de plusieurs localités du nord de la bande de Gaza à évacuer "immédiatement" leur maison en prévision de bombardements massifs dans ce secteur à partir de 12H00 locales (09H00 GMT).

L'aviation israélienne devait disperser des tracts au-dessus du nord de l'enclave palestinienne, non loin de la frontière avec Israël, demandant aux civils de quitter leur domicile d'ici midi pour se réfugier plus au sud, a expliqué l'armée dans un communiqué.

"Ces tracts demandent aux résidents de Beit Lahiya de s'éloigner, pour leur sécurité, des activistes du Hamas et des sites où ils opèrent", a-t-elle expliqué.

C'est la première fois que l'armée fixe un ultimatum à la population de Gaza depuis le début mardi des hostilités.

"L'armée israélienne a l'intention d'attaquer les infrastructures terroristes. L'opération sera limitée dans le temps. Ceux qui ne respecteront pas les instructions mettront en danger leur vie et celle de leur famille", a prévenu l'armée.

Le porte-parole de l'armée, le général Moty Almoz, a pour sa part prévenu à la radio militaire que les Palestiniens devaient prendre "cette menace au sérieux". "Il ne s'agit pas d'une mesure psychologique", a-t-il insisté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a pour sa part affirmé en conseil des ministres qu'Israël frappait "le Hamas avec des plus en plus d'intensité".

"Il faut comprendre comment fonctionne notre ennemi. Qui se cache dans les mosquées? Le Hamas. Qui dissimule des stocks d'armes sous des hôpitaux? le Hamas. Qui installe des postes de commandement dans des habitations près de jardins d'enfants? Le Hamas", a-t-il dénoncé.

"Le Hamas utilise la population comme un bouclier humain et amène la catastrophe sur les habitants de Gaza", a ajouté M. Netanyahu dont les propos ont été diffusés par la radio militaire.

"Nous allons continuer à agir avec sang-froid, fermeté et responsabilité pour atteindre notre objectif, qui est de ramener le calme pour une longue période en frappant le Hamas et les autres organisations terroristes", a-t-il insisté.

"Nous ne savons pas quand l'opération prendra fin, cela peut prendre beaucoup de temps", a-t-il prévenu.

Selon la radio militaire, l'armée de l'air va "passer à une nouvelle étape en lançant des attaques sans précédent" qui vont viser des rampes de lancement de roquettes à plus longue portée ayant visé Israël ces derniers jours.

jlr/fcc

PLUS:hp